Après deux mois de travaux, le Blog de la Robertsau a pu visiter la médiathèque Mélanie de Pourtalès. A l’occasion de sa réouverture aujourd’hui, mardi 6 octobre, revue en détail des nouveautés.

mediatheque_robertsau 4

Mine de rien, et on ne le devine pas  forcement dans l’ambiance feutrée des médiathèques,  600 prêts sont réalisés par jour, soit environ 12 000 par mois ! C’est dire si les Robertsauviens sont attachés à leur médiathèque, 3 500 personnes se sont d’ailleurs inscrites directement à celle de la Robertsau. Un coup de neuf s’imposait pour gérer le flux toujours grandissant des demandes, d’où ces travaux.

Un petit réaménagement et surtout un travail de fourmi pour les référencements des livres.

1 / La médiathèque a ENFIN retrouvé ses lettres mais perd la Robertsau.

Signalé (entre autre) par le Blog de la Robertsau en octobre 2013 (voir notre billet : Les lettres manquantes de la médiathèque de la Robrtsau à Strsbourg !), le fronton de la médiathèque à enfin retrouvé ses lettres et porte fièrement son nouveau nom : Mélanie de Pourtalès. La Robertsau, quant à elle, est passée à la trappe. On s’amusera de la difficulté de trouver à la CUS (Eurométropole, on sait, mais c’est vraiment trop long à écrire) des lettres entières, en effet la charte graphique des médiathèque est de couper une partie des lettres… (une police d’occasion ?).

mediatheque_robertsau 5

2 ans pour changer les lettres du fronton. À la CUS, faut jamais être pressé

2 / Les livres sont pucés

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il y a deux circuits de médiathèques à Strasbourg, celles de l’Eurométropole et celles de la Ville de Strasbourg. La Robertsau dépend de la Ville et la Médiathèque Malraux de la CUS, et pour simplifier les choses, les deux circuits n’avaient pas le même système de gestion informatique, particulièrement pour la prise et rendu des livres. La Ville avait un code barre et les médiathèques CUS des puces RFId (Radio Fréquence Identification).

Dans un grand mouvement d’harmonisation des prêts, la ville de Strasbourg est en train de de passer tous ses livres aux puces RFId. C’est un travail titanesque, car rien qu’à la Robertsau, ce ne sont pas moins de 25 000 livres qui ont été pucés (et au passage nettoyés) pour permettre le prêt automatique comme à Malraux. Il y a maintenant deux bornes à l’entrée de la Médiathèque à votre disposition.

mediatheque_robertsau 2

Après avoir présenté votre carte, posez le livre sur la tablette…

mediatheque_robertsau 1

Et hop, il apparaît dans votre liste de prêt… Vous pouvez même imprimer un reçu. Elle est pas belle la vie ?

3 / Des nouveautés à venir : 

Maintenant que les livres sont pucés, vous allez bientôt pouvoir bénéficier de deux grosses nouveautés, très attendues par les usagers : le rendu des livres 24/24h et pouvoir emprunter un livre dans une médiathèque et le rendre dans une autre. Ces services seront mis en route certainement courant janvier 2016, la direction des médiathèques attend la fin des travaux dans les autres bibliothèques ; celle de l’Elsau devrait être la dernière.

Reconnu pour ses animations littéraires, la Médiathèque de la Robertsau propose de nombreux moments pour tous publics. Nous vous invitons à consulter régulièrement l’agenda du Blog de la Robertsau pour les connaitre.

mediatheque_robertsau 3

Et le foyer St Louis, l’amour le sauvera-t-il ?

Petite visite en photo de la « nouvelle » Médiathèque de la Robertsau : 

ensavoirplus

La médiathèque Mélanie de Pourtalàs de la Robertsau est ouverte

  • Mardi 10h – 12h et de 14h – 19h
  • Mercredi de 10h – 12h et de 14h – 18h
  • Jeudi de  14h – 18h
  • Vendredi de 10h – 12h et de 14h – 18h
  • Samedi de 10h – 13h et de 14h – 17h

2 rue Mélanie 67000 Strasbourg  Tél : 03 88 41 98 62
mediatheque.robertsau@strasbourg.eu
Directrice: Michèle BOEHLER

ensavoirplusfin