Le joli mois de mai est le théâtre d’une intense activité de la nature. Le monde végétal fleurit abondamment et invite tous les insectes pollinisateurs à sa table.

Les abeilles à miel en raison de leur organisation sociale y tiennent un rôle majeur. Cependant l’agriculture intensive, les pesticides et de nouveaux prédateurs comme le frelon asiatique les menacent gravement. Strasbourg Initiation Nature Environnement et la Société d’Apiculture de Strasbourg – 1869 vous invitent le temps d’un week-end à découvrir toutes les facettes de ce fabuleux insecte qui régale, soigne et fascine l’humanité depuis la nuit des temps.

« La 6ème édition du FESTIVAL DES ABEILLES ET DE LA BIODIVERSITE organisé par la SOCIETE D’APICULTURE DE STRASBOURG – 1869 et l’association SINE (Strasbourg Initiation Nature et Environnement) a pour objectif de sensibiliser le grand public au rôle primordial que joue l’abeille et toute l’entomofaune dans le maintien de la biodiversité.

Les apiculteurs français se sont engagés dans une politique de dénonciation des effets délétères du modèle agricole intensif depuis une dizaine d’années car l’apiculture et toute l’entomofaune sont gravement menacées. En effet les campagnes sont devenues des déserts floristiques car les haies ont été arrachées et les prairies naturelles retournées pour y faire pousser de quoi produire des agro-carburants, entraînant ainsi des carences et des déséquilibres alimentaires. De plus, ces cultures « hors sol », vulnérables et sensibles, doivent être protégées des prédateurs et des maladies par des pesticides dont les effets sournois, car sublétaux, impactent la santé des organismes et leur système reproductif.

Le plan éco-phyto 2018 instauré par le gouvernement et modifié depuis, est un total échec puisque l’on peut d’ores et déjà annoncer que les quantités de produits phytosanitaires utilisés en France, à l’issue de ces dix ans, seront supérieures à celles mesurées lors de l’instauration du plan. Les personnels politiques aux responsabilités dans ce domaine ont ainsi démontré soit leur total mépris pour les enjeux environnementaux, soit leur totale incompétence, soit leur totale connivence avec les lobbies de l’agro-industrie. La situation globale ne va qu’en s’aggravant !

Les associations environnementalistes comme la société d’apiculture de Strasbourg – 1869 ont ainsi orienté leurs efforts vers l’éducation à l’environnement du grand public et des scolaires en les alertant sur les risques qui pèsent sur les abeilles et l’entomofaune ainsi que sur leur propre santé. En effets, les études scientifiques de plus en plus nombreuses montrent le rôle majeur (80%) que jouent les résidus de pesticides dans les aliments, dans l’air et dans l’eau sur les cas toujours plus nombreux, de maladies comme les cancers, les maladies neuro-dégénératives (Parkinson, Alzeimer), les diabètes de types 2, les malformations des parties génitales, entre autres. Les apiculteurs que l’on peut considérer comme des lanceurs d’alerte contribuent à la prise de conscience générale de la société de ces problèmes. Ainsi, ils militent pour un changement des pratiques agricoles afin qu’elles soient plus respectueuses de l’environnement et en mesure de nourrir les populations avec des denrées saines, exemptes de résidus de pesticides.

Par conséquent, pour des questions de cohérences et pour soutenir les agriculteurs qui ont opéré cette conversion la quasi-totalité des produits proposés pendant le festival sont issus de l’agriculture biologique locale.

Par ailleurs, nous proposons, quelques nouveautés cette année comme la tenue d’un stand par un apithérapeute, Mr Jean-Luc Sigrist, qui présentera les nombreux produits de la ruche qui peuvent entrer dans la pharmacopée humaine. Une conférence sur la menace de disparition de l’abeille noire locale, Apis Mellifera Mellifera, par le président de la fédération des apiculteurs du Bas-Rhin, Mr Michel Kernéis. La présentation au public d’un peuple d’abeille dans un site de nidification naturel, le tronc d’arbre creux. »

Le programme complet 

Pour toute la famille • samedi et dimanche à partir de 10h

L’espace « L’abeille et son environnement 

  • L’atelier du naturaliste

L’abeille est indispensable au maintien de la biodiversité. Elle vit en étroite relation avec son environnement. Accompagné par un botaniste chevronné venez vous en rendre compte en recomposant sa chaîne alimentaire, en jouant avec ses amis et ses ennemis et en découvrant les plantes dont elle raffole.

En continu samedi et dimanche 

  • Butinage et grains de pollen

Pour faire leur miel, jusqu’à 50 000 frangines travaillent inlassablement pour s’occuper de Maman ! Moins socialisées, une multitudes d’insectes jouent le rôle de pollinisateur, parmi lesquels des centaines d’abeilles sauvages et les papillons bien sûr ! Tous permettront aux fleurs de devenir fruits, exemple d’une collaboration porteuse de vie. Décryptez les mécanismes de ce phénomène au coeur d’un jardin très entomologique.

Stand thématique en continu samedi et dimanche après-midi.

  • Dégustons la nature !

De leurs fleurs à nos palais il n’y a qu’un battement d’ailes… Les petites dames préparent leur trésor doré, soyez au rendez-vous pour le cuisiner ! Petits et grands gourmands, apprentis ou cuisiniers d’antan, venez en souriant, vous repartirez l’estomac frémissant !

Atelier cuisine tout public (enfants accompagnés d’un parent) le samedi après-midi à 14h. Sur inscription au 03 88 35 89 56. Tarif : 5 Mayas.

L’espace « apiculteur, que fais-tu ? »

  • L’atelier de l’apiculteur

Venez découvrir les produits de la ruche, le matériel apicole et le quotidien du berger des abeilles. Des apiculteurs seront là pour partager leur passion. Grâce à un matériel adapté vous toucherez au plus près le monde fascinant de la ruche sans même risquer une petite piqûre. Qui sait, peut-être apercevrez-vous la reine !

Ruche pédagogique, dégustation à l’aveugle, activités ludiques.

En continu samedi et dimanche.

  • La visite d’un rucher

Quoi de plus palpitant que de découvrir un vrai rucher ? Ça tombe bien, le rucher école de la Société d’Apiculture de Strasbourg-1869 s’ouvre au public. Venez le visiter tout au long du week-end en compagnie d’apiculteurs expérimentés.

Nouveauté : découvrez comment se développe un peuple d’abeilles dans un site de nidification naturel, l’arbre creux.

10h-12h et 14h-17h samedi et dimanche. Tarif : 1 Maya.

  • Atelier de création de bougies

Repartez avec un souvenir unique produit en collaboration avec les abeilles…

En continu samedi et dimanche. Tarif : 2 Mayas

L’espace « abeille qui es-tu ? »

  • Un insecte à part dans nos cœurs

Savez-vous qu’au cours de leur vie, les abeilles ont de nombreux métiers ? Ou encore que l’abeille domestique n’est qu’une des 900 espèces d’abeilles présentes en France? Avez-vous déjà observé l’anatomie hyper élaborée de l’abeille ?

Ateliers, observations, maquette géante, jeux, …

En continu samedi et dimanche.

  • Sac à idées !

Laissez exprimer votre créativité. Venez décorer naturellement votre sac avec des plantes à tanin du jardin de Bussierre.

A 15h et 17h. Samedi et dimanche. Nombre de places limitées. (Inscrivez-vous

à l’accueil). Tarif : 4 Mayas.

  • Voyage aux pays des abeilles

Pour les plus jeunes, un conteur et ses apprentis conteurs vous feront voyager à dos d’abeille dans le monde merveilleux de la ruche.

De 3 à 12 ans,14h30 et 16h30 samedi et dimanche. Dans le petit bois.

L’espace « Happy-culteur»

Un espace de récréation et de divertissement : jeux d’adresse, activités créatives….

De 3 à 14 ans, en continu samedi et dimanche.

  • Concours de dessin

Exercez vos talents artistiques, pour tenter de gagner un cadeau surprise dans votre catégorie d’âge.

Tout public, en continu samedi et dimanche.

  • Oh l’abeille baudruche !

Pour les plus jeunes, créez votre abeille dopée à l’hélium. Tenez-la fermement pour éviter qu’elle ne s’envole !

De 2 à 10 ans, en continu samedi et dimanche. Tarif : 2 Mayas

  • Le rallye du jardinage naturel

Voici un jeu de piste au coeur d’un jardin très «Nature» pour faire travailler vos méninges dans un cadre enchanteur.

De 14h à 17h samedi et dimanche.

Projections de films samedi et dimanche

  • Miel bleu

Film d’animation, primé dans de très nombreux festivals à travers le monde. Une petite abeille allergique au pollen découvre un produit extraordinaire qui va bouleverser la vie de la ruche…

Réalisation : Constance Joliff, Daphné Durocher,

Fanny Lhotellier / 2015 / 4 min 45 / Ecole Georges Méliès.

  • Le berger des abeilles

Une saison apicole dans le Valais Suisse.

Jean-Baptiste Moulin / Vidéalp / 2006 / 35 min.

  • L’atelier royal

Découverte des secrets de fabrication des six produits de la ruche

Jean-Baptiste Moulin / Vidéalp / 2010 / 52 min.

Les conférences

Samedi 20 mai

  • 15h30 Histoire des abeilles à travers les âges et le monde

Les abeilles sont apparues sur la terre il y a 100 millions d’années. Pourvoyeuses de denrées sucrées et de produits aux nombreuses vertus thérapeutiques, les premiers hominidés ont rapidement compris tout l’intérêt de les côtoyer et cet intérêt qui n’a cessé de croître au cours des âges. Découvrez la formidable histoire commune des abeilles et des hommes de la préhistoire jusqu’au 21e siècle.

Conférence proposée par Michel Muhr, passionné d’histoire et héritier d’une longue tradition d’apiculture familiale, il anime depuis de très nombreuses années le musée de l’apiculture de Colroy-la-Roche (durée 1h15 min).

Dimanche 21 mai

  • 15h30 Sauverons-nous l’abeille indigène Apis mellifera mellifera, de la disparition ?

L’abeille locale est en grand danger. La dénaturation des espaces cultivés, l’utilisation massive des pesticides et l’importation de souches originaires d’autres régions du monde menacent gravement l’abeille noire. Quelles mesures pourraient permettre de la sauver ? N’est-il pas déjà trop tard ?

Conférence proposée par Michel Kernéis, moniteur fédéral d’apiculture et président de la fédération des syndicats apicoles du Bas-Rhin (durée 1h).

Animation musicale du samedi soir Samedi 18h – 21h

Samedi 20 mai

  • 18h30-21h Concert et bal folk avec les Mercières

Autour d’une goujonnette du Rhin (fins bâtonnets de poisson panés) ou d’une flammkueche au miel, faites voyager vos oreilles en découvrant Les Mercières. Ce duo de musiciennes est né de l’envie de tricoter ensemble, avec leurs cordes et leurs boutons, des mélodies de tous horizons, de fabriquer un répertoire-patchwork puisant dans les airs à danser, les mélodies traditionnelles d’Europe et les compositions contemporaines… Le tout arrangé à la sauce Mercières !

Avec Anaïs Beauvais-Hardion à l’accordéon diatonique et Sonia Louvet à la harpe celtique. Version concert en première partie puis bal folk pour vous dégourdir les jambes.

Les invités

  • Musée de l’apiculture de Colroy-la-Roche

L’amicale des apiculteurs de Colroy-la-Roche a la charge d’animer son rucher-école et un magnifique musée de l’apiculture doté d’une collection riche de presque 1000 pièces. Michel Muhr passionné par l’histoire de l’apiculture et guide du musée, vous présentera quelques-unes de ses pièces choisies.

www.tourisme-alsace.info

  • Jean-Luc Sigrist, apithérapeute

Apiculteur passionné depuis de très nombreuses années, Jean-Luc Sigrist a décidé d’étendre ses compétences apicoles à l’apithérapie. Formé par le Dr Becker, président de l’association francophone d’apithérapie, il vous initiera aux nombreuses possibilités de se soigner au naturel et à moindre coût grâce aux produits de la ruche.

 

bandeaureportage

Nous avons rencontré Élisabeth Kulus et le président de la société d’apiculture de Strasbourg – 1969 Michel Kerneis pour faire le point sur les enjeux de la manifestation l’année dernière.

ensavoirplus

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports
Google MapsItinéraires

En savoir plus : http://www.sinestrasbourg.org

Sur le Blog de la Robertsau :