Nous vous parlions sur le Blog de la Robertsau du projet OASIS. Le projet à un nom, et affiche ses derniers soutiens.

La date limite du dépôt des candidatures est fixée au 3 août, mais le collectif Jacoutot travaille et mobilise jusqu’au dernier moment. Les promesses de dons s’accumulent.

© DR

Le collectif vient d’avoir le soutien de Pierre Rabi, le célèbre écologiste : 

Une initiative d’Oasis d’envergure pour Strasbourg : L’ Oasis Quai Jacoutot ! Une formidable mobilisation se met en place en Alsace pour incarner la convergence des consciences ! Bravo à tous et tous nos vœux de réussite !

Euroasis préférée à Eutopie et Lavaterre

Le collectif avait également lancé sur Internet une consultation pour trouver son nom : ce sera Euroasis ! 

 

Qu’est ce que le projet d’Oasis ? 

L’Eurométropole de Strasbourg a lancé un appel à projets pour l’acquisition de trois villas de 750 m² quai Jacoutot dans un terrain boisé de 2 ha, mais en même temps a posté une annonce sur leboncoin.fr

Selon les Dernières Nouvelles d’Alsace du 19 juillet, l’école Steiner de Strasbourg pourrait déposer un dossier ; il y aurait aussi un projet privé tendant à la création d’un pôle de santé et bien-être. Les candidatures à l’appel à projets doivent être déposées début août. Une commission municipale se réunira à l’automne afin de choisir un des candidats.

Seul projet public pour l’instant, OASIS

Des Strasbourgeois, mais également des habitants des environs, très engagés dans les mouvements de transition, se sont regroupés dans un collectif  « Quai Jacoutot » pour porter un projet d’Oasis. Aujourd’hui, forts d’une trentaine de personnes, ils souhaitent en faire un lieu central en Alsace pour initier et accélérer les processus des transitions tant écologique qu’humaine et permettre au grand public strasbourgeois, français et européen de découvrir, goûter et s’enthousiasmer pour une société plus écologique, plus humaine, plus apaisée et plus solidaire.

Si foison de projets se développent en Alsace comme ailleurs, les acteurs de ces projets et aussi certains élus ressentent le besoin de disposer d’un lieu référent, au cœur du vivant  pour échanger, cross-fertiliser, essaimer, se former et constater “comment ça marche en vrai”.

Le projet a été déposé auprès de la mairie de Strasbourg mais le collectif souhaite également mesurer l’engouement et l’adhésion autour de sa proposition d’Oasis. 

Photo Ville de Strasbourg

Le collectif a déjà bien planché sur son programme : 

  • Le cœur de l’Oasis sera composé d’un programme de formations et d’événements dans les thématiques de l’agro écologie, des énergies renouvelables, de l’habitat respectueux de l’environnement, des éducations basées sur le dialogue
  • L’école Démocratique NovAgora (http://qkerguelen.fr/novagora/) est d’ores et déjà candidate pour nous rejoindre.
  • Un restaurant entouré de verdure servira des plats bios essentiellement végétariens. Ce restaurant sera alimenté par un potager en permaculture et un verger conservatoire sur le site et de produits sourcés localement.
  • Des cabanes au sol et dans les arbres, construites en chantier participatifs, permettront de loger les participants aux formations 
  • Une cinquantaine de coworkers pourront profiter de ce cadre exceptionnel. Le bâtiment qui les accueillera sera construit sur pilotis “autour des arbres” pour réduire son impact.
  • Des résidences d’artistes seront organisés sur le site. 
  • Une micro crèche permettra d’intégrer les plus jeunes (et leurs parents !) dans ces dynamiques.
  • Un espace sera réservé  sur le site aux entreprises
  • Nous produirons au moins une partie de notre énergie avec des sources renouvelables.
  • Nous aurons à cœur de favoriser la sauvegarde de la faune et de la flore du lieu et sa biodiversité et d’inviter le public et les usagers des lieux à l’explorer et la respecter.
  • La rive du canal (entrée quai Jacoutot) pourrait accueillir une “conciergerie” sous la forme d’une péniche ou bateau… qui pourrait servir de lieu d’accueil, d’informations, avec, pourquoi pas une mini-boutique ou café.

Un projet qui prendrait toute sa place à la Robertsau en complément entre le Jardin d’Apollonia, le CINE de Bussierre, le Jardin de Marthe…

Si ce projet vous séduit, vous pouvez les rejoindre sur leur page Facebook ou en participant à leur Financement Participatif.

Sur DNA.FR : 

Sur le Blog de la Robertsau : 

[themoneytizer id= »7926-16″]