Les réactions étaient nombreuses pour saluer la décision du Maire de reprendre la main sur le dossier du Foyer St Louis. 

Françoise Pfersdorff : 

Je prends acte de la décision du groupe immobilier ICADE de se retirer du projet de construction sur le site du foyer Saint Louis de la robertsau. Sage décision de la part des élus de laVille de Strasbourg de relancer la concertation à la rentrée avec les forces vives du quartier et le propriétaire du site pour repenser ce coeur de la Robertsau auquel ses habitants, toutes générations confondues sont attachées.

Enfin je rends hommage à la force de l’engagement citoyen des membres du collectif Un Coeur Pour la Robertsau.
L’appel du 18 juin lancé par Robert Grossmann n’a pas été vain.

Edith Peirotes :

Opposée depuis le début au projet de démolition du foyer Saint Louis, je suis heureuse que de nouvelles perspectives se dessinent pour ce lieu de vie en plein coeur de la Robertsau.

 

Thierry Roos : 

Le promoteur du projet Saint Louis se retire et laisse donc une porte ouverte à un nouveau projet .
La ville peut reprendre la main et préempter , seule issue à un vrai projet de centralité du quartier en respectant la volonté de la paroisse de vendre son bien .

Il est temps de prendre conscience des dégâts de la politique de constructions sauvages et incohérentes dans des quartiers de la ville qui ont une identité à préserver et surtout des habitants qui font ces quartiers et qui ont Un droit à la parole et à la participation de la destinée de leur cadre de vie .

Pourquoi toujours passer en force plutôt que de s’ ouvrir à la volonté et au désirs des gens qui font le quartier . ( ex: geothermie) Les Strasbourgeois font Strasbourg pas les promoteurs .

J’appel de mes Voeux une vraie participation des Robertsauviens à des projets qui feront sens pour la vie et la conservation de l’ Ame de notre quartier-village.

Je ferai parti de cette force de proposition et m’ en réjouis .

Robert Grossmann : 

J’ai plaisir à revenir avec cette bonne nouvelle : Le foyer Saint Louis ne sera pas détruit.

L’action efficace du collectif qui a sans cesse défendu la sauvegarde de cet équipement culturel et social a été couronnée de succès par le retrait du promoteur.

Je veux saluer tous les membres du collectif « Un cœur pour la Robertsau » et notamment Emmanuel Jacob du Blog de la Robertsau, l’ADIR et son président qui ont été exemplaires dans leur engagement.

J’ai rencontré le maire et son premier adjoint, Alain Fontanel, à plusieurs reprises pour les rendre attentifs à cette délicate affaire. Je les remercie d’avoir finalement entendu notre position qui n’a jamais été inspirée par d’autres motifs que ceux de l’intérêt général du quartier et de tous ses habitants.

Une nouvelle étape s’ouvre au cours de laquelle devront être définies les modalités de fonctionnement du foyer ainsi que l’avenir du cœur de la Robertsau

Philippe Bies : 

Au cœur de l’été voici une bonne nouvelle pour laquelle j’ai discrètement milité.

Christine Geiller

L’atelier de concertation lancé par la municipalité sur l’avenir de la « Centralité historique de la Robertsau » n’avait guère de sens, puisque le foyer Saint-Louis était exclu de la réflexion. La discussion avait d’ailleurs fait long feu : des 40 invités, nous n’étions plus que 9 et la réunion annoncée pour juin dernier avait été déplacée en juillet, puis courant septembre ! En réalité, le conseil de quartier a alerté le maire de Strasbourg sur l’importance du foyer Saint-Louis pour la Robertsau et son intérêt historique depuis deux ans. Pour finir par avoir recours à une lettre ouverte, envoyée à tous les élus de la Ville et l’Eurométropole. Aujourd’hui Icade se retire du projet. Pourquoi ? Mais pour les Robertsauviens, c’est une très bonne nouvelle. Restent toujours deux questions essentielles : que fera-t-on du Foyer Saint-louis ; qu’en sera-t-il du projet de la paroisse Saint-Louis ?

et d’autres à venir….

Tous les articles sur le Foyer St Louis