Suite à la manifestation du 12 octobre, les associations ne lâchent pas l’affaire et continuent de faire pression pour que les berges le long du Parlement européen ne soient pas bloquées.

Le courrier est adressé aux adjoints de la Ville de Strasbourg et a été signé par François Giordani, président d’ASTUS, Jacques Gratecos, président de l’Adir, Gilles Huguet président de Piétons 67, Bernard Irrmann, porte-parole de Veläuch, Annick de Montgolfier présidente de CADR 67… 

Voici le courrier en intégralité : 

« A l’attention des Adjoints : Nicole Dreyer, Olivier Bitz et Jean-Baptiste Gernet

Objet : fermeture des berges du bassin de l’Ill aux piétons et aux cyclistes

Madame, Messieurs,

Nous avons bien reçu votre mail nous informant que les modalités de la fermeture des berges du bassin de l’Ill sont encore en débat et que des discussions sur ce sujet sont prévues entre le Parlement Européen, l’Etat et la Ville de Strasbourg pour en fixer les modalités.

Nous vous serions reconnaissants de nous informer du résultat de ces entretiens.

Nous pouvons comprendre que, pour des raisons de sécurité, la mise en place d’un dispositif permettant de barrer l’accès s’avère nécessaire. Cependant, à l’image de ce qui a été fait de l’autre côté de l’Ill, promenade Alcide de Gasperi, nous craignons que le caractère «ponctuel, flexible et réversible » ne soit qu’une première mesure avant une fermeture complète et définitive.

Comme nous avons pu le constater lors de notre action du 12 octobre dernier (250 cyclistes et piétons sont venus manifester leur opposition à cette fermeture), les Strasbourgeois sont nombreux à utiliser cet itinéraire, tant pour leurs trajets domicile-travail que pour leurs loisirs (sports, promenade,…). Nous vous invitons donc à être fermes avec vos interlocuteurs pour que, conformément à votre volonté, «ces berges demeurent naturellement ouvertes et accessibles, et que d’éventuelles fermetures pour raisons de sécurité soient parfaitement exceptionnelles et motivées.»

Par ailleurs, nous estimons que la fermeture de la promenade Alcide de Gasperi de manière permanente ne se justifie pas et nous demandons sa réouverture au public, hors sessions parlementaires.

Nous vous remercions par avance de relayer cette demande auprès des instances du Parlement et de l’Etat et nous espérons que vous soutiendrez notre position quant au maintien de l’accès de l’ensemble des berges du bassin de l’Ill aux piétons et aux cyclistes.

Bien cordialement »

 

Sur le Blog de la Robertsau : 

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports
Google MapsItinéraires