Le Parlement européen vient de répondre à l’ADIR qui avait envoyé un recours gracieux pour empêcher la fermeture du Quai du bassin de l’Ill. Surréaliste.

Le directeur reconnait avoir demandé la sécurisation des abords du Parlement européen, mais rejette la décision sur la préfecture. On est dans un magnifique jeu de ping-pong. 

Enfin, il parait que si le dispositif est mis en place, il « n’impactera pas la circulation du fait de sa réversibilité ». C’est sûr, les cyclistes et les piétons voleront pendant que le Parlement se bunkérise. On pourrait presque leur suggérer de louer des petits bateaux pour passer à coté.

Ci-dessous le courrier du Parlement : 

 

 

Sur le Blog de la Robertsau : 

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports
Google MapsItinéraires