Magnifique exposition Zvardon à l'espace Apollonia : Iron Heroes

Magnifique exposition Zvardon à l'espace Apollonia : Iron Heroes

Décidément, l’association Apollonia sait déplacer des montagnes. Après l’incendie qui avait ravagé ses locaux, elle a réussi non seulement à inaugurer à temps ses nouveaux locaux 23 rue Boecklin mais également à nous proposer une superbe exposition Zvardon : Iron Heroes. Après avoir investi des territoires tels que La Laiterie, la Route du Rhin, la Fabrique de…

Publicité

Décidément, l’association Apollonia sait déplacer des montagnes. Après l’incendie qui avait ravagé ses locaux, elle a réussi non seulement à inaugurer à temps ses nouveaux locaux 23 rue Boecklin mais également à nous proposer une superbe exposition Zvardon : Iron Heroes.

apollonia_zvardon 1
L’entrée à côté du restaurant « Au bon Pasteur » Photo EJ – BDLR

Après avoir investi des territoires tels que La Laiterie, la Route du Rhin, la Fabrique de Théâtre rue de Phalsbourg, Le Faubourg de Pierre et Schiltigheim, Apollonia – réseau d’échanges artistiques européens – entame sa sixième mutation dans son nouvel espace au 23 rue Boecklin à Strasbourg !

apollonia_zvardon 2
Au fond de la cour, poussez la porte bleue – Photo EJ – BDLR

Iron Heroes est un ensemble de photographies réalisées par Frantisek Zvardon entre 2014 et 2015 aux aciéries de Třinec (Třinecké železárny), noyau du développement urbain de cette ville tchèque.

Frantisek Zvardon  est un photographe d’origine tchèque, il vit et travaille dans la région de Strasbourg depuis plus de trente ans. Grand voyageur, reporter et illustrateur, il collabore régulièrement avec magazines et éditeurs du monde entier et a obtenu plusieurs prix prestigieux en reconnaissance de l’excellence de ses photographies (prix UNESCO FIAP, Agfa Gevaert, Nikon Contest Intl, Olympus, NATO…)

apollonia_zvardon 3

C’est à la suite d’un de ses nombreux voyages lointains que Frantisek Zvardon de retour en cette année 2012 d’une mission dans les Balkans, reprend la route de sa terre natale devenue République Tchèque. Plus précisément ses pas et les souvenirs de son enfance le conduisent à Třinec aux confins de la Moravie et de la Silésie tchèque. C’est là que se dressent les innombrables tours, hauts fourneaux et cheminées enfumées d’une aciérie installée en ces lieux depuis 1839 ! C’est là que les hommes au fil des générations ont édifié une ville de métal portant en chacun de ses quartiers et de ses édifices les traces d’un labeur ininterrompu, c’est là que depuis des temps immémoriaux s’écoulent jour et nuit les flots ardents et tumultueux du métal en fusion. C’est aussi en ces lieux qu’à une période encore proche travaillaient jour et nuit vingt-deux mille personnes !

Au cœur des réseaux labyrinthiques de cette cité de fer, de brumes et de feu, les hommes moins nombreux aujourd’hui sont plus que jamais en garde, héritiers et transmetteurs d’un savoir-faire garant de la perpétuelle production du métal… Héros caparaçonnés en lutte avec l’acier étincelant, jaillissant d’inextinguibles fournaises, sources d’un inexorable fleuve de lave. Ils apparaissent casqués et masqués dans l’étouffante pénombre d’immenses ateliers. Vêtus de leurs cuiraces, ils se dressent, s’arc-boutent et s’animent tels des guerriers en armure face à quelque dragon vomisseur de flammes. Dans ce monde d’ombres et de lumières, l’air et la chaleur sont palpables, saisissables, comme solidifiés. Mais aussi l’espace se partage, se cloisonne et résonne par le rythme permanent des multiples bruits, sonorités et vibrations incessantes.

Frantisek Zvardon ne cache pas sa fascination pour ce monde où le réel est comme transfiguré, exalté, sublimé en une violente et paradoxale harmonie

Jean-Yves Bainier,
extrait du texte «Frantisek Zvardon, retours à Třinec»

Voir également la tribune de Jacques Gratecos : [tribune] A l’espace Apollonia, le premier opéra Robertsauvien

apollonia_zvardon 4 apollonia_zvardon 5

apollonia_zvardon 6

ensavoirplus

Apollonia 23, rue Boecklin 67000 Strasbourg
Plus d’information sur l’exposition sur le site d’Apollonia

L’exposition est ouverte au public jusqu’ au 22 novembre 2015, du lundi au vendredi, de 10h à 12h et de 14h à 17h (et sur RDV)

Sur le Blog de la Robertsau : 

[mappress mapid= »280″]

ensavoirplusfin

Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité