Belzwoerth : la rue "tape-cul" et pourtant archi-fréquentée

Belzwoerth : la rue "tape-cul" et pourtant archi-fréquentée

Petite blague robertsauvienne : « Pourquoi y a-t-il tant de gros 4×4 à La Wantzenau ? C’est pour prendre le Chemin du Belzwoerth à fond le matin ! »

Publicité

Petite blague robertsauvienne : « Pourquoi y a-t-il tant de gros 4×4 à La Wantzenau ? C’est pour prendre le Chemin du Belzwoerth à fond le matin ! »

Belzwoerth (1)
Le matin…beaucoup de circulation sur un chemin en mauvais état !

Malgré son nom bucolique*, le chemin du Grand-Belzwoerth, qui relie la route de la Wantzenau à la rue Kempf, est devenu une « pénétrante-Est » pour les automobilistes des communes du Nord qui veulent éviter le « bouchon de la Papeterie » aux heures de pointe. La voie est particulièrement empruntée le matin et devient presque selon ses habitants, “une autoroute”.

Pourtant, le revêtement de la rue la fait ressembler à une route de campagne sibérienne après le dégel, plutôt qu’à une artère de la capitale de l’Europe. Entre les nids de poule, les crevasses sont parfois rafistolées par des rustines de goudron qui confèrent à l’ensemble un relief bosselé qui met les amortisseurs à rude épreuve.

Oui, c'est à Strasbourg-Eurométropole !
Oui, c’est à Strasbourg-Eurométropole ! – Photo AK/ BDLR

Mais ne hurlons pas à la négligence des services municipaux (ce n’est vraiment pas le genre du Blog !) : les cent premiers mètres de la rue, côté route de la Wantzenau, bordés d’habitations, sont en excellent état.

C’est donc délibérément qu’on laisse se dégrader la chaussée, dans sa partie « campagnarde », l’idée étant de ne pas créer un « aspirateur à voitures » en ne proposant pas  de meilleures conditions de circulation. Est-ce vraiment dissuasif ? On peut en discuter.

Nous avons posé notre caméra jeudi 7 janvier entre 7h30 et 8h00, et voici ce que nous avons vu… il y a beaucoup de circulation sur un chemin mal entretenu et pas éclairé… un vélo qui oserait l’emprunter prendrait beaucoup de risques !


Circulation le matin sur le chemin du Grand… par blogrobertsau

On est prévenus !
On vous avait prévenus…  – Photo AK/ BDLR

Car cette stratégie fait une victime collatérale : comme souvent, c’est le cycliste qui est pénalisé. Ce trajet, qui devrait être charmant et pratique, par exemple pour se rendre à vélo au parc Pourtalès ou au CINE Bussière en venant du Nord, devient éprouvant pour le matériel et… les fesses.

Ne serait-il pas plus simple de transformer cette rue en piste cyclable ou/et piéton ? 

Car si les voitures passent par le Chemin du grand Belzwoerth c’est pour éviter le carrefour Papeterie – Route de la Wantzenau qui tous les matins est très encombré.

papeterie
Route de la Wantzenau, tous les matins des bouchons au niveau du carrefour rue de la Papeterie.

Alors que la prolongation du Tram s’arrêtera au niveau de l’Escale, les 20 millions investis n’arrangeront pas la situation, car les voitures viendront toujours du Nord et passeront malgré la mauvaise qualité du revêtement du grand Belzwoerth pour fuir ce point noir. Si le tram allait jusqu’à la route de la Wantzenau comme le demande l’ADIR, on pourrait envisager un parking relais et des mesures d’accompagnement.

Mais pour l’instant, la collectivité semble s’accommoder hypocritement de cette situation, fermant les yeux sur la “pénétrante Est” de fait qu’est devenue le chemin du grand Belzwoerth et, régulièrement, des agents de l’Eurométropole viennent boucher quelques trous.

Si le Chemin du Grand Belzwoerth est si tortueux, c’est qu’il contourne les restes de la DCA (Défense contre les Aéronefs) qui se cachent dans un des bosquets. Voir notre article du 3 août 2013 : La Robertsau : au cœur de l’histoire.

*le nom du chemin du Grand-Beltzwoerth vient du lieu-dit Grossbelzwörth “grande parcelle des peupliers”, on le retrouve ce lieu cité pour la première fois en 1790. Les variantes du mot peuplier (Pappel) sont dans le langage populaire : Belz, Pelzer, Beulen, Beil, Beldenbaum, stecken à rapprocher de la rue de Beulenwoerth. (Merci à Marie-Laure Beaujean pour ces précisions historiques)

Articles : Alain Kempf et Emmanuel Jacob

 

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité