Bétonnage à LANA : en moins d’un mois un nouveau projet était déjà présenté

Bétonnage à LANA : en moins d’un mois un nouveau projet était déjà présenté

Pour le dire très poliment, on a l’impression que l’on veut nous faire passer des vessies pour des lanternes. Le projet de méga construction sur le terrain de LANA présenté le 13 mars a été modifié 1 mois plus tard… Rapide, très rapide ! 

Publicité

Pour le dire très poliment, on a l’impression que l’on veut nous faire passer des vessies pour des lanternes. Le projet de méga construction sur le terrain de LANA présenté le 13 mars a été modifié 1 mois plus tard… Rapide, très rapide ! 

Avant-après…© TOA / Edifipierre

Les promoteurs de l’opération auraient-ils tenté un coup de bluff ? Il n’est pas interdit de le penser.

Présenté lors d’une réunion publique le 13 mars 2017 sous le chapiteau dressé pour l’occasion dans la cour d’entrée de LANA avec les réactions hostiles que l’on connait, le projet a fait un rapide passage devant le conseil de quartier début avril dans une version remaniée. Les architectes sont capables de travailler vite, mais quand même. Cette version devait être déjà dans les cartons. 

Dans cette nouvelle version dite “requalifiée”, il y a toujours un nombre important de logements (180 au lieu de 220), les tours sont un peu moins hautes (9 étages quand même, R+8) et les places de parking un peu plus nombreuses (1,2 / logements). Bref, on revient au premier projet que nous évoquions au Blog de la Robertsau il y a plus d’une année.

Francis Meppiel – Directeur d’Edifipierre

Nous avions convenu d’un rendez-vous avec  Francis Meppiel, le directeur d’Edifipierre pour une interview vidéo afin d’entendre son point de vue. Arrivés sur place avec notre matériel, il a changé d’avis et souhaitait ne pas être filmé, ce qui est son droit légitime. Nous le respectons. Nous avons quand même eu l’occasion de discuter avec lui : 

Notre projet est de proposer des logement plus accessibles à environ 3700 le m2. Nous disposons d’un terrain, je laisse les architectes que je considère comme des artistes travailler et être force de proposition.

Suite à la première réunion, nous proposons moins haut, mais sur le même socle en gardant la transparence entre l’eau et le vert.

Sauf que maintenant l’Eurométropole organise une enquête publique pour modifier son PLUi et rendre possible la construction de ces 180 logements. Il n’y a eu ni nouvelle réunion publique de présentation, ni étude d’impact sur le quartier…

Avant-après…© TOA / Edifipierre

Qui est à la manœuvre ? 

Une question est restée en suspens : qui est à la manœuvre ? Et à qui profite l’opération ? Alors que l’on feint de nous présenter ce projet comme une initiative privée indépendante, LANA, EDIFIPIERRE, Trasco, la Ville, l’Eurométropole pourraient tous pouvoir en tirer un bénéfice ? 

Seuls à ne pas être de la partie, les Robertsauviens en sont réduits à réagir en catastrophe à une enquête publique complexe effectuée en plein été. 

À plus de 600 m du tram

Cette construction va totalement déséquilibrer le quartier avec un apport de nombreuses voitures. Et ne comptez pas sur le tram pour désengorger la rue de l’Ill. Il est efficient à 400 m, et là nous sommes à 600 / 700 m du futur terminus à l’Escale. 

Raison de plus de se mobilier pour exprimer votre avis à l’enquête publique avant le 28 juillet 2017.

Avant-après…© TOA / Edifipierre

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.