CTS : les utilisateurs râlent

CTS : les utilisateurs râlent

Pendant que la CTS fait sa Com sur le tram, les messages d’utilisateurs se multiplient pour se plaindre de la qualité de service de la compagnie. 

Publicité

Pendant que la CTS fait sa Com sur le tram, les messages d’utilisateurs se multiplient pour se plaindre de la qualité de service de la compagnie.

Message sur Twitter – Capture d’écran

Alors que le prix du ticket s’envole vers des sommets, que celui de “secours” est à 2 €, les internautes expriment leur mécontentement quant à la qualité de service de la Compagnie des Transports Strasbourgeois.

Alors que la ligne 1 a été “rénovée”, les utilisateurs se plaignent des retards à répétition des bus.

Message sur Twitter – Capture d’écran

Quand ce n’est pas tout simplement l’annulation pure et simple de bus…

Message sur Twitter – Capture d’écran

Le réseau CTS est-il fiable ?

C’est la question légitime que nous pouvons nous poser. Pour suivre le compte twitter de la CTS, les pannes, les retards et les annulations sont nombreux (voir captures d’écrans ci-dessous). Or pour passer de la voiture au transport en commun, il faut que l’alternative soit efficiente (Définition du Larousse : Qui aboutit à de bons résultats avec le minimum de dépenses, d’efforts ; efficace.).

On ne demande pas que l’on soit au niveau du Japon où un conducteur de train s’est excusé  pour être parti 20 secondes en avance, mais ce que l’on voit n’est pas une bonne publicité pour la CTS.

C’est sans oublier également le confort très relatif des bus CTS qui tremblent de partout, démarrent avant que tout le monde ait pu trouver une place (pour justement rattraper leur retard).

Un thermomètre de la circulation infernale de Strasbourg ?

Mais il faut également reconnaitre que les bus sont comme les vélos et les piétons : ils sont victimes d’incivilités, des personnes qui se garent sur leur espace ou qui les gênent pour circuler.

Enfin aucune raison pour que les bus ne soient pas victimes comme les voitures de la complexification de la circulation à Strasbourg. Les carrefours sont compliqués, les feux longs et ne s’adaptent jamais en cas de travaux.

C’est rouge et orange. Capture d’écran de la circulation le 19 décembre 2017

Il y a fort à parier que ce sujet sera au cœur des prochaines municipales de 2020. On sait, c’est loin, mais d’après ce que nous entendons, ils ne pensent qu’à ça place de l’Étoile.

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité