Défi : êtes-vous capable de relier à vélo la Robertsau à la place Kléber ?

Défi : êtes-vous capable de relier à vélo la Robertsau à la place Kléber ?

Strasbourg est-elle vraiment le paradis des cyclistes ? On en doute et on vous lance un défi ! 

Publicité

Strasbourg est-elle vraiment le paradis des cyclistes ? On en doute et on vous lance un défi ! 

Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois !

Sur le site de la ville de Strasbourg, on apprend qu’il y a 600 km d’itinéraires cyclables dans l’Eurométropole. Ce n’est pas rien, car si on trace un cercle de 600 km de rayon autour de Strasbourg on passe par Berlin, Florence, Aix-en-Provence, Poitiers, Limoges, et Hambourg ! En plus, une enquête de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) vient consacrer Strasbourg numéro 1.

Est-il possible de faire un trajet simple uniquement avec des pistes cyclables à Strasbourg ? 

Nous, on pense que ce n’est que de la communication et qu’en réalité il est très difficile, même pour des trajets simples, de circuler exclusivement à vélo à Strasbourg sur des pistes cyclables. Vous ne nous croyez pas ? Alors on vous lance un défi, on vous explique tout en vidéo ! 

Serez-vous capable de relier la Robertsau au centre ville de Strasbourg en n’empruntant que des pistes cyclables et en respectant bien entendu le code de la route ?

On vous propose de partir du restaurant la Vignette à la Robertsau et de rejoindre la place Kléber au centre de Strasbourg. Si vous arrivez à relier ces deux points uniquement avec des pistes cyclables, vous gagnerez peut-être un repas pour deux personnes au restaurant La vignette * !

Départ Vignette vers la place Kléber… facile dans la ville numéro 1 du vélo, non ?

Mais attention, petit rappel du code de la route :

  • Une bande cyclable n’est pas une piste cyclable 
  • Pour traverser un passage piéton, il faut une bande verte ou une signalisation vélo, sinon vous devez mettre pied à terre.

Vous n’arrivez pas à réaliser un itinéraire 100% piste cyclable ? On fera un tirage au sort parmi les réponses ayant le parcours avec le plus de pistes.

Alors vous êtes prêt à relever le défi ?

N’oubliez pas , il y a 600 km d’itinéraire cyclable dans l’Eurométrople et en plus, Strasbourg est numéro 1, cela devrait être facile, non ? 

Vous avez jusqu’au samedi 2 juin pour envoyer vos propositions d’itinéraires au blog de la Robertsau. Participez en cliquant sur le lien.

(*) Soit un repas menu (entrées, plats et desserts) pour deux personnes hors boisson. Tirage au sort début juin 2018 parmi touts les trajets proposant le plus de pistes cyclables sur plus de 80 % du parcours. Une seule participation par foyer (même nom, même adresse). La personne gagnante sera prévenue par téléphone et courriel ; elle ne peut prétendre, en cas d’empêchement d’utilisation, à aucune compensation financière. Le lot est à utiliser en 2018 impérativement.

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité

6 commentaires

  1. martin
    18 mai 2018

    quel challenge ! ce n’est pas facile d’être le gagnant d’un tirage au sort…

    1. Rédaction du Blog de la Robertsau
      a répondu le 20 mai 2018

      encore faut-il y arriver … ? vous avez un itinéraire ?

  2. monrique
    18 mai 2018

    Bon !! Les cyclistes de la Robertsau et d’ailleurs aussi, commencez par respecter le code de la route: passage au feu rouge, roulage sur les trottoirs, passages piétons sans descendre du vélo et j’en passe de vos conneries dangereuses. Après vous pourrez vous exprimer sérieusement. Si les automobilistes faisaient comme vous il y aurait 10 morts et 150 blessés par jours à la Robertsau.

    1. verdurin
      a répondu le 18 mai 2018

      Je n’ai jamais remarqué que les automobilistes respectaient tous les feux rouges.
      La seule fois où je me suis fait renversé par une voiture, elle grillait un feu rouge.

      On m’a également déjà fait remarquer que je gênais en roulant ( trop lentement ) sur le trottoir, les deux personnes qui m’ont fait cette remarque roulaient en voiture sur le trottoir.

      La plus part des automobilistes ne respectent pas le code de la route.
      C’est d’ailleurs pour ça qu’il y a des ralentisseurs, sinon un panneau de limitation de vitesse suffirait.

    2. Je suis charlie
      a répondu le 19 mai 2018

      Ah, les bagnolards, c’est rigolo ! Ils nous pompent l’air, aux sens figuré comme propre, bien assis à engraisser dans leur carcasse en tôle, d’autant plus grosse qu’ils sont riches et méprisent le petit peuple. Que je sache, un vélo n’a jamais renversé de voiture. Les engins de mort, c’est vous qui les avez entre vos pognes. C’est d’ailleurs ça qui doit vous affoler : la peur de tuer. Des cyclistes, mais aussi des piétons, des enfants, des personnes âgées…, toutes celles et tous ceux qui ne vont pas aussi vite que vous et vous font chier parce que vous les considérez comme autant d’obstacles à votre frénésie. Dans une ville qui n’a jamais été pensée et aménagée que pour vous, pour vous éviter et sauver leur peau, les cyclistes n’ont pour solution que de pirater le code de la route. Si cette peur de tuer vous pèse trop, j’ai une solution : déposez l’arme que vous manipulez si dangereusement et… prenez le vélo.

  3. martin
    25 mai 2018

    Il y a quelques jours un automobiliste a ralenti à ma hauteur, me reprochant d’avoir grillé un feu rouge avec ma bicyclette. Ce monsieur est-il certain de connaitre le code de la route qui l’autorise à conduire son gros 4X4 ? C’est vrai, j’ai passé le feu mais ce dernier est équipé d’un tourne à droite qui permet de considérer le feu rouge comme un céder le passage. Et concernant le message de Monrique du 18 mai, je relève que si son témoignage est vrai, il n’y a pas eu 10 morts et 150 blessés par jours. Comme quoi le vélo c’est pas si dangereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.