Foyer St Louis : l'ADIR écrit au maire de Strasbourg

Foyer St Louis : l'ADIR écrit au maire de Strasbourg

Sur son blog (http://www.adirobertsau.fr)  l’ADIR vient de publier le courrier qu’elle a envoyé au Maire de Strasbourg sur l’affaire du foyer St Louis (voir nos billets : Opération immobilière majeure au cœur de la Robertsau ? et un foyer à la place du jardin). L’ADIR demande le report de cette modification du POS et une véritable…

Publicité

Sur son blog (http://www.adirobertsau.fr)  l’ADIR vient de publier le courrier qu’elle a envoyé au Maire de Strasbourg sur l’affaire du foyer St Louis (voir nos billets : Opération immobilière majeure au cœur de la Robertsau ? et un foyer à la place du jardin).

L’ADIR demande le report de cette modification du POS et une véritable concertation tout en préconisant de rendre le jardin autour de l’église inconstructible.

Nous reproduisons ci-dessous le courrier signé par René Hampé le président de l’ADIR.

Monsieur Roland Ries
Maire de la Ville de Strasbourg
Ville et CUS
1 parc de l’Etoile
67076 STRASBOURG CEDEX

Objet : Modification du POS n° 35 /  Point 20 église Saint Louis : suppression de l’emplacement réservé ROB C7

Monsieur le Maire,

Nous avons l’honneur d’attirer votre attention sur les faits suivants :

Dans le cadre de la modification du POS n° 35, au point 20, il est stipulé que :

Dans le quartier de la Robertsau, l’emplacement réservé ROB C7 (26 ares) prévoit la création d’une place publique devant l’Eglise St-Louis entre la rue Charles de Foucault et la rue Jeanne d’Arc.

Il est proposé :

  • de supprimer l’emplacement réservé ROB C7 ;
  • d’inscrire l’emplacement réservé ROB A39 (emprise 3 mètres) pour la réalisation d’uncheminement réservé aux piétons et aux cycles entre la rue Charles de Foucauld et la rue Jeanne d’Arc aux motifs suivants :

1.Au regard des projets et des aménagements réalisés par la collectivité dans ce secteur, cet emplacement réservé, inscrit au bénéfice de la Ville au POS approuvé en 1992, n’apparaît plus nécessaire.

2 .Par ailleurs, la levée de cette servitude permettrait à la Paroisse St-Louis, propriétaire de la parcelle 377, section BC, d’envisager la réalisation d’un foyer paroissial afin d’y retrouver les principales fonctionnalités d’accueil et de réunion, actuellement disponibles dans le bâtiment vétuste, déclaré non conforme en matière de sécurité incendie et d’accessibilité, et situé rue du docteur Freysz.

L’ADIR ainsi que l’Association des Amis de la rue Jeanne d’Arc et de nombreux riverains se sont étonnés de cette  proposition.

Notre association a exprimé son avis lors de l’enquête publique.

L’ADIR considère:

  • que l’espace concerné fait parti du patrimoine du quartier, et qu’enclaver l’église St.Louis, qui fait elle-même partie de ce patrimoine, est une hérésie.
  • que l’urbanisation de cette parcelle privera le centre de notre quartier d’un espace vert.

L’ADIR demande à ce que cette parcelle soit définitivement classée comme non constructible.

Par ailleurs:

–       aucune concertation n’a été initiée par la municipalité alors qu’elle organise une « concertation » pour un banal aménagement de coin de rue. D’autant plus que l’aménagement de la rue Jeanne d’Arc et le parvis de l’église saint Louis avait, en début de mandature a fait l’objet d’une concertation exemplaire.

–       l’ADIR s’interroge sur les projets qui sous-tendent cette modification du POS.

L’emplacement réservé C 7 est composé de deux parcelles dont seulement la plus petite est propriété de la Paroisse. Ce  nouveau foyer ne pourrait remplir les fonctions du foyer actuel.

–       Que deviendrait le foyer saint Louis,  lieu emblématique de la Robertsau, dont la grande salle est utilisée pour de nombreuses  manifestations y compris celles de la Ville, la grande salle du Centre Social et Culturel étant surchargée.

–       Quelle opération financière et urbanistique se profile derrière cette modification du POS?

Pour ces motifs l’ADIR vous demande de surseoir à la modification du POS envisagée et d’engager une concertation sur le devenir de cet espace.

En vous remerciant d’avance de l’intérêt que vous porterez à ce dossier, veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’assurance de notre parfaite considération.

René Hampé
Président

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité