Foyer St Louis : le communiqué de la paroisse

Foyer St Louis : le communiqué de la paroisse

Au cœur de l’été, la paroisse n’avait pas commenté le retrait d’Icade du projet Foyer St Louis. Elle vient de le publier dans son bulletin. 

Publicité

Au cœur de l’été, la paroisse n’avait pas commenté le retrait d’Icade du projet Foyer St Louis. Elle vient de le publier dans son bulletin. 

C’est maintenant chose faite, dans le dernier numéro du magazine de la paroisse catholique, un court paragraphe est consacré à un communiqué de la part du président du Conseil de Fabrique, Guillaume Deyaye. 

Il annonce que le “projet de nouvelle maison paroissiale vient de subir un coup d’arrêt” et que “les recours contentieux engagés (…) annonçaient un nouveau décalage de 12 à 18 mois du projet, voir plus s’il y avait eu appel”.

Une perspective pourtant assez évidente vue la contestation forte des Robertsauviens contre le massacre du cœur de la Robertsau, et que tous les acteurs du dossier connaissaient, y compris le président du conseil de fabrique et le curé qui dans son édito fait appel au Seigneur : 

Malgré parfois des vents contraires et des tempêtes à essuyer, nous poussons et nous pousserons la barque au large, avec cette ferme assurance que le Seigneur nous accompagnera et que son Esprit gonflera les voiles.

Il aurait pu également faire appel au bon sens et se mettre un peu plus tôt autour d’une table pour imaginer un projet gagnant-gagnant. C’est ce que rappelaient d’ailleurs, encore une fois,  les membres du collectif un cœur pour la Robertsau

Le projet abandonné était une mauvaise réponse à de bonnes questions : comment satisfaire les attentes de la paroisse et régler ses difficultés à gérer le foyer ? Comment donner à notre quartier une qualité de vie désirable, bénéfique à tous et à chacun ?

Ces questions demeurent et nous sommes convaincus qu’une démarche innovante collective, transparente et ouverte à tous pourra y répondre. Nous appelons la paroisse à s’ouvrir à cette démarche, parce qu’elle y trouvera l’occasion de se réconcilier avec les Robertsauviens.

La parole est désormais aux Robertsauviens et aux Strasbourgeois concernés par l’avenir du foyer Saint-Louis et du cœur de la Robertsau. Notre collectif demeurera vigilant et mobilisé, fidèle à ses objectifs : inclure le foyer Saint-Louis dans un projet innovant pour le centre de la Robertsau.

On ne pouvait pas le faire tout de suite ? 

Voici le communiqué en entier : 

Chers amis paroissiens,

Le projet de nouvelle maison paroissiale sur lequel nous travaillons depuis plus de 3 ans vient de subir un coup d’arrêt. Le permis de construire avait été validé par les services de la ville et les travaux auraient dû pouvoir commencer rapidement. Les recours contentieux engagés par l’association ADIR et quelques particuliers à la fois contre la maison paroissiale et contre le projet Icade rue Boecklin, même s’ils avaient très peu de chance d’aboutir à terme, annonçaient un nouveau décalage de 12 à 18 mois du projet, voir plus s’il y avait eu appel.

La société Icade avec laquelle nous avons un compromis de vente pour le foyer actuel et qui devait construire notre nouvelle maison paroissiale à côté de l’église nous a annoncé au début de l’été qu’elle abandonnait le projet en raison des recours constatés, la direction parisienne d’Icade ayant préféré renoncer plutôt que de voir différer encore le démarrage des travaux.

Aucun coût n’a été à ce stade à la charge de la paroisse, Icade ayant supporté l’ensemble des charges du projet (frais d’architectes, de constitution du dossier de permis de construire…). Nous allons maintenant prendre le temps de la réflexion pour examiner le champ des possibles, toujours dans la recherche de l’intérêt à long terme de la paroisse et des paroissiens.

Votre dévoué,
Guillaume Dehaye, président du conseil de Fabrique

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité