René Hampé n’est plus : un ardent défenseur et un ami de la Robertsau nous a quittés.

René Hampé n’est plus : un ardent défenseur et un ami de la Robertsau nous a quittés.

René Hampé, l’ancien président de l’ADIR, amoureux fou de la Robertsau, nous a quittés dimanche matin.

Publicité

René Hampé, l’ancien président de l’ADIR, amoureux fou de la Robertsau, nous a quittés dimanche matin.

René Hampé à l'assemblée Générale de l'Adir le 17 avril 2015
René Hampé à l’assemblée générale de l’Adir le 17 avril 2015

Il est des jours où les mots sont lourds et où l’on n’a pas envie d’écrire. Très franchement, cet article, j’aurais voulu ne jamais le faire. Je le savais affaibli par la maladie, mais pas à ce point. Je ne l’ai jamais entendu se plaindre, et il continuait à venir à nos réunions du collectif « Un cœur pour la Robertsau » dont le combat lui était particulièrement cher.

Ainsi René Hampé vient de nous quitter à 85 ans. Dire qu’il va nous manquer est une évidence.

Défenseur infatigable de la Robertsau, il la connaissait sur le bout des doigts. Engagé dans sa vie professionnelle, politique, associative, il était une vigie de notre quartier et nous lui devons tous, collectivement, beaucoup.

Né le 14 novembre 1930 à Strasbourg , il est devenu cadre technique à la RTF, puis à l’ORTF, puis à TDF à Strasbourg. Il s’est impliqué dans le syndicalisme d’abord à la CFTC à partir de 1954, puis à la CFDT où il a exercé de nombreux mandats au niveau local, régional et national jusqu’en 1983.

rh (3)
Réunion publique sur l’extension du Tram à la Cité de l’Ill en avril 2013

Membre du Parti Socialiste jusqu’en 2001, il est conseiller municipal de Strasbourg de 1989 à1995, dans la majorité de Catherine Trautmann. Mais c’est dans les associations que René va prendre toute la mesure de ses engagements :

Je suis président de l’Association de défense des intérêts de la Robertsau (ADIR) sans doute parce que l’implication associative est la continuité logique de mon engagement politique

disait-il aux journalistes du CUEJ en octobre 2012.

Président de l’ADIR de 1999 à 2013 avant de passer le relais à Jacques Gratecos, vice-président de Patrimoine et Modernité, membre d’Alsace Nature, de l’ASTUS, René Hampé connaissait ses dossiers sur le bout des doigts et ne redoutait pas de mener des combats jusqu’au bout, même contre les puissants. Le Tram, le classement de la forêt de la Robertsau, la sauvegarde du patrimoine, l’environnement… autant de dossiers qu’il a portés.

Évidemment, il avait le caractère qui allait avec son énergie, et savait défendre ses arguments avec force, mais toujours sans méchanceté.

rh
Au 50 ans de l’ADIR avec Raymond Félix et Edgar Hermann en octobre 2008

Son dernier combat : la sauvegarde du foyer Saint Louis. Je peux témoigner qu’il était désireux de venir à nos réunions du collectif « Un coeur pour la Robertsau », que son avis était écouté et pertinent. Il nous encourageait à ne pas baisser les bras.

J’ai souvent dit que si nous n’étions pas là, ce serait pire.

C’est vrai. Et pour une fois, c’est à toi que nous rendons hommage. Si tu n’avais pas été là, la Robertsau aurait été très différente. Sans toujours le savoir, ses habitants te doivent beaucoup.

Adieu l’ami. Tu nous manques déjà.

A son épouse Jacqueline, à son fils Jacques, à sa famille, à ses proches, nous présentons nos sincères condoléances.

foyersaintlouis
Devant le foyer Saint-Louis avec le collectif “Un coeur pour la Robertsau” – Mars 2015

La nouvelle a fait le tour de la Robertsau. Ci-dessous nous publions la réaction de Robert Grossmann, ancien président de la CUS et maire délégué :

La triste nouvelle du décès de René Hampé me touche vivement. Jusqu’à son dernier souffle il aura lutté pour l’intérêt général de sa ville dont il a été élu municipal. Sa ligne conduite a été dictée par la générosité et la lutte en faveur des plus défavorisés. Si nous n’étions pas de la même famille politique,nous nous sommes souvent retrouvés pour défendre notre Robertsau.

J’ai été heureux de militer à ses côtés au sein du collectif “un cœur pour la Robertsau” tout long de ces derniers mois.

Je salue sa mémoire et présente mes vives condoléances à son épouse et à toute sa famille.

rh (4)
Manifestation devant la CUS contre la modification du POS 35
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A la braderie de la Robertsau – septembre 2012

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Sur le site du CUEJ : René Hampé, la vigilance vindicative

Sur DNA.fr : Jacques Gratecos succède à René Hampé

Le site de l’ADIR : http://www.adirobertsau.fr

Publicité
Publicité