Ceinture verte : le béton a gagné

Ceinture verte : le béton a gagné

Après des années de lutte, l’association Zona – Ceinture verte vient de jeter l’éponge. Les promoteurs du béton ont gagné.

Publicité

Après des années de lutte, l’association Zona – Ceinture verte vient de jeter l’éponge. Les promoteurs du béton ont gagné.

Denis Matter devant un bâtiment qui fait 37 m2 au sol, selon la ville de Strasbourg

“Après une longue réflexion nourrie d’un diagnostic juridique complet du dossier réalisé par un avocat spécialiste du Conseil d’Etat, l’association ZONA renonce à se pourvoir en cassation contre le permis de construire délivré par le Préfet à la société Eco2Wacken pour sa chaufferie de la rue Fritz Kieffer, permis qui devient donc définitif.

Ainsi, leur calcul des possibilités de construire dans la Ceinture Verte est validé par la justice : il reste donc 100 hectares de surface au sol à bétonner soit pour plus de 100 ans encore au rythme actuel. Est-ce la fin de la Ceinture Verte ?

C’est un échec pour ce qui a motivé notre action depuis 1986 : l’intérêt public attaché à l’appropriation des terrains de la Ceinture Verte pour constituer pour les Strasbourgeois une magnifique ressource de nature et de biodiversité, de cadre de vie de qualité, d’espaces de sport et de santé, d’approvisionnement en nourriture (43% des jardins familiaux de la Ville sont dans la Ceinture Verte), de protection contre le réchauffement climatique et de réduction de la pollution aérienne.

Nous ne pouvons nous résoudre à croire que nos dirigeants souhaitent dilapider ce capital foncier unique en France par sa surface et amputer l’avenir écologique, sanitaire et social de notre ville.

Nous proposons au maire Roland Ries et au Président de l’Eurométropole Robert Herrmann de les rencontrer dans le cadre d’un véritable forum démocratique pour reprendre la négociation sur la Ceinture Verte et analyser les jugements rendus et leurs conséquences, en toute transparence.

Dans tout conflit il y a des éléments positifs à exploiter, c’est notre vœu pour les Strasbourgeois. Nous avons entendu des signaux positifs sur la politique de nature en ville et de la terre nourricière, de la lutte contre la pollution de l’air et contre le réchauffement climatique, nous avons aussi entendu que tous les droits à construire ne devaient pas nécessairement être utilisés, qu’un « effet » Ceinture Verte était souhaitable. C’est l’intérêt de la Ville et de ses habitants.

Alors pourquoi ne pas sauver ce qui peut l’être de la Ceinture Verte ?

Denis Matter pour l’association Zona – Ceinture Verte”

 

Lettre d’information

On vélorutionne le 26 avril ?

Mart O’Pickers en concert

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité