Quai du Bassin de l’Ill : la réponse de la ville de Strasbourg

Quai du Bassin de l’Ill : la réponse de la ville de Strasbourg

Suite au communiqué de la Ville annonçant la confirmation de fermeture du quai du Bassin de l’Ill, nous avions demandé des précisions à Jean-Baptiste Gernet. Il vient de nous répondre.

Publicité

Le communiqué de la Ville sur la fermeture du quai du Bassin de l’Ill est entouré de flou. Nous avons posé des questions complémentaires à l’adjoint de la ville chargé de ces questions. Voici sa réponse :

Jean-Baptiste Gernet – Photo Capture d’écran – Reportage DNA

“La municipalité a tenu à ce que les fermetures soient restreintes au maximum, et après discussion avec la Préfecture et le Parlement Européen concernant les mesures de sécurité, ces fermetures seront limitées à la stricte durée des sessions (pas un jour avant et/ou un jour après), et lors d’événements exceptionnels. Le statut normal est donc celui de l’ouverture de cet aménagement cyclable.

Nous avons demandé aux services de la ville de prévoir la mise en place de panneaux d’information aux deux extrémités de l’aménagement cyclable, et d’étudier les marquages et légers aménagements permettant de mettre en valeur un itinéraire bis qui pourra être utilisé par les personnes se déplaçant à vélo lors des périodes de fermeture.

Le statut préexistant de la voie longeant l’IPE4 reste à ce jour inchangé, en raison du contexte et des mesures de sécurité indépendantes de la volonté de la ville.

Jean-Baptiste GERNET

Adjoint au Maire de Strasbourg – Déplacements, Aménagements innovants, Logistique urbaine et Vie Fluviale et Conseiller eurométropolitain délégué aux mobilités actives et innovantes”

Aucune concertation avec les associations

Dans le communiqué, il était précisé :

La Ville de Strasbourg a souhaité que la fermeture des berges ne soit effective que lors des sessions parlementaires et de quelques évènements majeurs, en fonction du risque estimé. Cette position a finalement été partagée par tous.

Partagé par qui ? Car selon nos informations ni l’ADIR, ni le groupe Vélaüch n’ont été consultés sur cette question. C’est vrai qu’il est plus facile de se mettre d’accord quand on est entre soi.

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité