Circulation : c'est si compliqué de prévenir ?

Circulation : c'est si compliqué de prévenir ?

Circuler à la Robertsau, en voiture ou à vélo, est-il en passe devenir un sport olympique ou une épreuve du concours d’admission à l’ENA ? On aurait tendance à le croire tant l’Eurométrople considère avec désinvolture l’information préalable des citoyens. Jeudi 15 septembre 2016 : grève à la CTS et venue du Dalaï Lama. Vous…

Publicité

Circuler à la Robertsau, en voiture ou à vélo, est-il en passe devenir un sport olympique ou une épreuve du concours d’admission à l’ENA ? On aurait tendance à le croire tant l’Eurométrople considère avec désinvolture l’information préalable des citoyens.

route_barree
© Photo TB

Jeudi 15 septembre 2016 : grève à la CTS et venue du Dalaï Lama. Vous étiez obligé d’avoir d’avoir une alternative pour vous déplacer en vélo ou en voiture. Mais si la grève CTS ne suffisait pas, la la venue du Dalaï Lama à totalement modifié le plan de circulation : on ne passait pas devant le Conseil de l’Europe à vélo ou en voiture. Pourquoi pas.

Le problème c’est que de nombreux usagers – piétons, cyclistes et automobilistes – ont appris la nouvelle en se trouvant nez à nez devant la barrière au dernier moment.

Il y a bien des itinéraires pour contourner, mais comme on ne change pas l’ordre des feux ou les priorités pour gérer la situation exceptionnelle, on crée des bouchons, de la frustration et de l’énervement.

Pour les cyclistes on ne leur propose pas d’itinéraires bis sécurisé.

route_coupe
Impossible pour les cyclistes de passer… © photo TB

C’est que les nerfs des Robertsauviens sont soumis à rude épreuve. Manifestation devant le Conseil de l’Europe, foire au Wacken, travaux, grèves… Il ne reste plus que l’avenue Mendès-France pour quitter le quartier, dont le cycle des feux est particulièrement pénible.

Mais surtout, une personne avertie peut anticiper et s’organiser (partir plus tôt, prévoir son itinéraire). Là-dessus, l’Eurométropole ne peut faire que des progrès tant elle part de loin… Et encore, les voitures ne sont pas les plus mal loties, car pour les vélos c’est souvent la suppression pure et simple de leur espace de circulation.

Les cyclistes obligés de passer route de la Wantzenau

Rebelote samedi 17 à l’occasion de la fête de la Robertsau. L’itinéraire cyclable passant devant le CSC l’Escale est barré à la circulation. Impossible de passer, même à pied. Et évidemment, pas de panneaux pour prévenir en amont ; plusieurs cyclistes se sont cassé le nez sur les cerbères du jour pas toujours sympas.

Résultat, on est obligé de passer route de la Wantzenau… ce qui est une mise en danger pour les cyclistes. Pas terrible du tout.

route-barree-1

Que Strasbourg soit une ville qui bouge, il n’y a aucun problème, mais il est important, pour que chacun puisse y trouver sa place, de respecter et de déployer tous les efforts pour minimiser la gène. Dans les exemples présents, on ne sentait pas beaucoup de compassion.

route-barree-2

ensavoirplus

Tous les articles sur la circulation sur le Blog de la Robertsau

ensavoirplusfin

Inscrivez-vous pour recevoir la Newsletter du Blog de la Robertsau

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité