[Covid19#2] Click and Collect – mais de quoi s’agit-il ?

[Covid19#2] Click and Collect – mais de quoi s’agit-il ?

Les commerces ayant dû baisser le rideau, de plus en plus se tournent vers le « Click and Collect ». Comment cela fonctionne-t-il et quels sont les commerces l’ayant adopté dans le quartier ?

Publicité

Un rapide coup d’œil sur le site du gouvernement https://www.francenum.gouv.fr/ nous permet d’en apprendre davantage.

Qu’est-ce que le click and collect ?

Si les commerces “non essentiels” doivent rester fermés au public, ils peuvent organiser un système de vente à emporter.

Les magasins peuvent maintenir leur activité en choisissant de proposer à leurs clients de retirer leurs achats dans leur point de vente. Les commerces de textile, de papeterie, et les fleuristes peuvent par exemple continuer à vendre leurs produits par ce biais.

C’est ce que l’on appelle le click and collect aussi appelé retrait en magasin ou cliqué-retiré en France. La particularité du retrait en magasin est de permettre la réservation d’un produit qui se trouve en stock dans le magasin. Ceci implique que le magasin puisse indiquer en temps réel l’état de ses stocks.

Comment fonctionne le click and collect ?

Idéalement le click and collect nécessite un site de e-commerce. Mais les professionnels peuvent aussi permettre à leurs clients de passer commande directement sur leur site vitrine via un formulaire ou une adresse de contact, leur page sur les réseaux sociaux ou simplement en les appelant par téléphone (on parle alors de « call and collect »).

Les clients sont ensuite invités à venir chercher « physiquement » leur commande devant la boutique (y entrer reste interdit). S’il n’est pas possible de venir « physiquement » acheter un produit devant une boutique sans avoir commandé auparavant (que ce soit par téléphone, par mail ou via le «click and collect»), le paiement peut lui s’effectuer sur place.

Pour les commerçants n’ayant pas leur propre plateforme, il est possible de s’inscrire sur une « marketplace » ou « place de marché » qui proposera leurs articles. Il peut s’agir d’une plateforme de vente en ligne généraliste ou d’initiatives plus locales.

Alors le click and collect à la Robertsau ?

Pour l’instant pas d’initiative généralisée mise en place par la ville de Strasbourg ou à la Robertsau (une idée, La-Rob.com ?) mais cela n’empêche pas plusieurs de nos commerçants d’avoir adopté la démarche.
Pour les trouver : Facebook ou plus simplement les vitrines des magasins. N’hésitez pas également à téléphoner directement à la boutique pour savoir si la mesure est en place.

Voici quelques-unes des affichettes rue Boecklin (confinement oblige, il ne nous a pas été possible d’aller au-delà du kilomètre autorisé pour toutes les prendre en photo) :

  • La Semoule d’Or
  • La Cocotte

  • Etamine Boutique
  • Librairie la Parenthèse

  • Nicolas
  • Institut Mary Kohr

Vous retrouverez également ces informations dans notre article régulièrement mis à jour sur les infos du quartier lors de ce confinement : Commerçants, entreprises et artisans : toutes les infos

Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus
Publicité
Publicité