Exposition de Valérie Etterlen au CINE de Bussierre jusqu’au 2 décembre 2018

Exposition de Valérie Etterlen au CINE de Bussierre jusqu’au 2 décembre 2018

Le CINE de Bussierre vous propose jusqu’au 2 décembre une belle exposition de Valérie Etterlen : les élégants.

Publicité

Sous un trait fin et assuré l’exposition de Valérie Etterlen nous fait découvrir toute une faune élégante, intrigante qui happe le regard vers cette myriade de détails, de points, de cercles, de traits.

Les sujets, issus de photographies documentaires, mutent pour devenir singulier, étranger dans les oeuvres de l’artiste. Sous la forme du bestiaire, si familier à chacun, l’artiste questionne l’altération de l’image, de la perception par un jeu de distance, elle dissèque son sujet et brouille les frontières entre dedans/dehors, vif et mort, beau et dérangeant.

Il y a d’abord les territoires explorés les liens entre l’homme et l’animal, les rapports de domination, la relation protection/prédation, les équilibres fragiles du vivant. Puis une temporalité, un temps suspendu dans une inquiétante étrangeté, une violence silencieuse où les frontières du bien et du mal sont incertaines, brouillées. Enfin une hybridité formelle où se mélange, se heurtent une technique sèche au rotring noir et le travail de la couleur, à l’aquarelle.

Série Les décharnés

Les animaux décharnés sont des témoins silencieux, ils forment une image hybride entre vie et trépas, mouvement et immobilité. Le cadrage volontairement décentré crée une mise en espace des animaux. Semblables à des promeneurs, ils arrivent dans le cadre du dessin, s’y arrête ou ne font que passer, leurs regards, non culpabilisants, presque naïfs nous retiennent, nous ramènent à l’état de nature et mettent en exergue l’état critique de nos pratiques et celle de notre société. L’animal est comme suspendu, en sursis face aux décisions des hommes.

Série Enfant et Animaux

Valérie Etterlen propose un petit théâtre du vivant où s’articulent des narrations silencieuses, à la fois énigmatiques, ambiguës, attendrissantes et poétique. L’enfant est multiple, l’animal l’accompagne, ils sont liés par l’innocence, l’instinct, le caractère encore originel de leur être. La feuille de l’artiste est le terrain de jeu de ces deux acteurs, ils jouent, se cachent, se blessent parfois, se toisent, s’amusent.

Bio express

Valérie Etterlen est une artiste plasticienne qui vit et travailleà Strasbourg. Diplômée des Beaux-Arts de Nîmes avec une
spécialisation dans les pratiques éditoriales, elle découvreentre autres les techniques de la lithographie et de la gravure qui marqueront durablement son travail par le soucidu détail, la précision du dessin et le rapport au temps dans l’acte créatif.

Après un second diplôme, dans les métiers du livre à l’IUT de Bordeaux où elle découvre le foisonnant territoire de l’illustration jeunesse elle se recentre sur la pratique du dessin.

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Une exposition à voir jusqu’au 2 décembre 2018 tous les jours de 14h à 18h, sauf le samedi (Ouvert le dimanche)
 au Centre d’Initiation à la Nature et à l’Environnement de Bussierre 155 rue Kempf Strasbourg Robertsau

L’entrée est libre

L’artiste sera présente les dimanches 18 et 25 novembre

Site internet de l’artiste
www.valerieetterlen.com

Plus d’information sur le site du CINE de Bussierre :