La CUS joue aux dominos, La Concorde en fait les frais

La CUS joue aux dominos, La Concorde en fait les frais

L’extension de La Concorde, un club de gymnastique à la Robertsau, est compromise à cause… du Parc des Expositions. Par un effet de dominos, les terrains disponibles ont été réservés pour agrandir l’Ill Tennis Club et reloger le SUC sans compter la base technique du service des sports. MAJ 7 décembre 2013 13h05 – rajout…

Publicité

concorde 12

L’extension de La Concorde, un club de gymnastique à la Robertsau, est compromise à cause… du Parc des Expositions. Par un effet de dominos, les terrains disponibles ont été réservés pour agrandir l’Ill Tennis Club et reloger le SUC sans compter la base technique du service des sports.

MAJ 7 décembre 2013 13h05 – rajout du courrier du Conseiller Général Yves Le Tallec envoyé au maire de Strasbourg sur le sujet / voir bas de l’article

Pour construire le nouveau Parc des Expositions au Wacken, la CUS a repris les terrains actuellement dévolus aux 200 membres du club de tennis du SUC, le Strasbourg Université Club. Si la collectivité a un temps pensé à les relocaliser dans «l’ilot des sports» près du Centre Européen de la Jeunesse, il a finalement été décidé de mutualiser les installations avec l’Ill Tennis Club installé rue de la Fourmi à la Robertsau.

Claude Gall, président de l’Ill Tennis Club, s’est réjoui de cette réunion :

“Nous avons rapidement proposé à la Ville de mutualiser nos installations. Nous avions de toute façon des souhaits d’agrandissement. Et accueillir les membres du SUC nous semblait plus logique.”

affiche-Hall-ILL-TC

Un secteur vite encombré



A l’est de l’Ill Tennis Club, la ville a prévu d’installer la base technique du service des sports. A l’ouest se trouve la société de gymnastique La Concorde. Cette dernière a depuis longtemps exprimé son souhait d’avoir de nouvelles installations pour faire face au doublement de ses membres (de 100 à 200 en quelques années) et pouvoir proposer de nouvelles activités.

L’emplacement de la future base technique des sports : 1 271 m² de bâtiment pour un coût d’aménagement de 4 millions d’euros

Depuis 128 ans, La Concorde est l’une des plus vieilles sociétés de gymnastique et a construit à ses frais son hall d’entrainement qui a sérieusement besoin d’une rénovation. Viviane Boos, présidente de La Concorde, pensait que la Ville suivrait :

“Nous avons rencontré l’adjointe de quartier de la Robertsau et les services de la Ville dès 2011 pour envisager l’extension de La Concorde, et notre demande a reçu un bon accueil. Nous avions même des projets d’architectes et les discussions étaient très avancées avec l’architecte de la ville (voir email ci-dessous)…”

Courriel envoyé par le service des sports de la Ville de Strasbourg à la présidente de La Concorde (doc remis)
concorde_projet
Les premières esquisses de l’extension de La Concorde (document Les Architectes SA)

Mais Viviane Boos s’inquiète car le temps passe et rien ne bouge. Jusqu’à ce courrier du 25 juillet 2013 de Roland Ries, maire de Strasbourg, qui confirme ce que la présidente pressentait : son projet d’extension est annulé. Viviane Boos reprend :

“Nous sommes les dindons de la farce : on nous a baladés pendant deux ans ! La Ville a utilisé les terrains disponibles pour l’extension de l’Ill Tennis club et pour la base technique des sports. Nous n’avons plus de réserve foncière pour nos projets d’extension. Pourquoi ne pas nous avoir informés dès 2011 de cette décision ? Nous avons toujours été ouverts à la discussion, par exemple pour envisager une mutualisation des moyens avec l’Ill Tennis Club… “

Contactée, l’adjointe de quartier affirme n’avoir jamais eu connaissance d’un projet d’extension du bâtiment de La Concorde :

“Il a été question à un moment de déplacer l’activité de La Concorde vers une nouvelle salle, axée sur la gymnastique, que la Ville doit construire. Mais on quitte le cadre de la direction, ces questions sont suivies par l’élu en charge des Sports.”

De son côté, Serge Oehler, adjoint aux Sports, répond :

“La ville ne peut pas intervenir sur un bâtiment privé, et des études sont en cours pour trouver des solutions, notamment dans le gymnase AGR au Wacken.”

Le nouveau Parc des Expositions étant un projet phare de l’actuelle municipalité, les doléances du petit club de gym vont avoir bien du mal à se mettre en travers. Pourtant la présidente de La Concorde ne baisse pas les bras. Cela fait 127 ans que ce club existe, “ce n’est pas demain qu’il va disparaître” lâche-t-elle. Il faudra que Viviane Boos et son équipe soient inventives, car les travaux futurs vont empêcher le club d’organiser son vide grenier annuel, source importante de revenus pour La Concorde.

Beaucoup de monde près d’une zone à risque

Autre souci, la rue de la Fourmi est une impasse. Et ces projets vont apporter beaucoup de monde dans un secteur qui touche la zone concernée par le Plan de prévention des risques technologiques (PPRT). Elle complète la longue liste des nouvelles installations… toujours sans plan de circulation complémentaire à quelques dizaines de mètres du Port aux pétroles.

concorde 18

 

MAJ 7 décembre 2013 13h05 – rajout du courrier du Conseiller Général Yves Le Tallec envoyé au maire de Strasbourg sur le sujet.

Je me permets d’attirer votre attention sur une demande d’extension de son local sportif actuel portée par la Présidente de « La Concorde Robertsau » et soutenu par

• Strasbourg GRS

• Le Comité Régional d’Alsace de gymnastique et le Comité Départemental.

Cette extension permettrait d’accueillir et de favoriser la pratique d’un sport en plein développement (doublement du nombre de licenciés pour l’exercice 2012/2013 par rapport à 2011/2012) alliant la compétition, la jeunesse ainsi que la santé et les loisirs. Un projet architectural qui me paraît intéressant est proposé par cette Société de Gymnastique.

Cette demande, formulée depuis plus de 10 ans, a été officiellement présentée en Juillet 2012 et votre Adjoint aux Sports, Monsieur Serge OEHLER, avait alors annoncé qu’un accord de principe avait été pris pour construire ce gymnase spécialisé sur un terrain dont le lieu restait à déterminer.

Le 14 mars 2013, la Présidente de La Concorde, la Présidente du CRA, le Président de Strasbourg GRS et le Président du CD 67 ont adressé une lettre, dont je vous joins copie, à Mr. Jacques BIGOT, Président de la CUS, Mr. Claude FROEHLY, Vice-Président de la CUS, Mr. Serge OEHLER, Adjoint au Maire chargé des sports et à vous-même.

Je me permets de me joindre à la demande formulée par Madame Viviane BOOS en insistant sur la nécessaire prise en compte de ce dossier et cela dans les meilleurs délais sachant que, dans le même temps, le Tennis Club de l’Ill, voisin mitoyen, va bénéficier, pour différentes excellentes raisons, d’un développement très important de son offre sportive.

Lettre d’information

Commentaires

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité