LANA va de l'avant !

LANA va de l'avant !

A lire sur le site de L’Alsace, un papier de Yolande Baldeveck sur la visite de Guy-Dominique Kennel à LANA Robertsau. L’article est à lire ici :  On y apprend que Lasse Brinck, le nouveau patron, part à l’offensive sur de nouveaux marchés : Lasse Brinck et Patrick Béranger rentrent de Vienne où ils ont…

Publicité

A lire sur le site de L’Alsace, un papier de Yolande Baldeveck sur la visite de Guy-Dominique Kennel à LANA Robertsau.

L’article est à lire ici : 

lana_alsace2
© Photo L’ALSACE

On y apprend que Lasse Brinck, le nouveau patron, part à l’offensive sur de nouveaux marchés :

Lasse Brinck et Patrick Béranger rentrent de Vienne où ils ont participé au salon Sicherheit, spécialisé dans la sécurité. Sur les douze fabricants spécialisés dans le papier infalsifiable, permettant de fabriquer des papiers d’identité, des chèques, mais aussi des factures pour les entreprises du luxe, huit participaient à ce salon. Lana, qui a misé sur un stand très classe, y a regagné en visibilité… Mais surtout, son patron a pu présenter un carton ayant les mêmes propriétés que le papier infalsifiable, sorti de l’usine le 3 décembre. Une idée de Patrick Béranger, qui avait dirigé une société de packaging…

L’objectif est de convaincre rapidement une des grandes entreprises du luxe français, dans le domaine des boissons comme le cognac, dans le parfum ou la maroquinerie, de tester le produit. « Ces emballages garantiront que le parfum n’est pas une contrefaçon » , s’enthousiasme Patrick Béranger qui partira, une fois la société en état de marche. Il compte bien restructurer encore d’autres entreprises… En attendant, il continue de défendre Lana.

Et l’on apprend en fin d’article que le promoteur Rinaldi va récupérer des terrains (on suppose rue de l’Anguille) pour y construire des logements.

Un accord a aussi été trouvé avec le Colmarien Marc Rinaldi, propriétaire depuis dix ans du foncier et de l’usine. Visiblement le courant est passé entre les deux patrons. 1,5 million d’euros vont être investis dans les bâtiments. La société Acta de Rinaldi, elle, récupérera 1,5 hectare, de l’autre côté de l’Ill, pour une opération immobilière. Lana conservera les 4,5 hectares nécessaires à son activité…

alsace_lana

Inscrivez-vous pour recevoir la Newsletter du Blog de la Robertsau

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau