PPRT : l'ADIR marque des points

PPRT : l'ADIR marque des points

Jeudi 14 mars 2013, les Robertsauviens sont venus nombreux à l’invitation de l’ADIR, des pêcheurs et des naturistes. Jean-Daniel Braun de l’ADIR (Association de Défense des Intérêts de la Robertsau) a déroulé alors avec beaucoup de pédagogie et des mots choisis un argumentaire implacable contre le PPRT (Plan de Prévention des Risques Technologiques) du port…

Publicité

Jeudi 14 mars 2013, les Robertsauviens sont venus nombreux à l’invitation de l’ADIR, des pêcheurs et des naturistes.

Les lieux de stockage sont à quelques dizaines de mètres de la déchèterie…
Pour le PPRT il n’y a pas de danger, affirmation contestée par l’ADIR

Jean-Daniel Braun de l’ADIR (Association de Défense des Intérêts de la Robertsau) a déroulé alors avec beaucoup de pédagogie et des mots choisis un argumentaire implacable contre le PPRT (Plan de Prévention des Risques Technologiques) du port aux pétroles de Strasbourg actuellement soumis à enquête publique.

Au-delà du simple souhait de ne pas voir la circulation du quai Jacoutot interdite, avec une parfaite maîtrise du dossier, Jean-Daniel Braun a mis en exergue les nombreuses contradictions et incohérences du PPRT.

Jean-Daniel Braun de l’ADIR

Principaux arguments :

  • L’ADIR demande une contre-expertise indépendante.
  • Pourquoi couper le PPRT au milieu du Rhin, les effets touchant également l’Allemagne ?
  • Si l’on tolère la circulation dans l’écluse et sur le Rhin, il faut également tolérer la circulation sur le quai Jacoutot.
  • Le PPRT n’est pas sincère, il a été adapté pour permettre la réalisation de nombreux projets (liaison interports, voie lisière, quartier Mélanie Pourtales…) et éviter les expropriations.

Après 45 minutes de présentation, il ne s’est trouvé personne pour contester l’analyse de l’ADIR, y compris parmi les élus présents. C’est donc “sous pression” que les commissaires enquêteurs organisent une autre réunion publique le jeudi 21 mars 2013 à 19h00 salle de la Bourse 1, place du Maréchal de Lattre de Tassigny à Strasbourg.

Vous pouvez d’ailleurs directement vous faire une idée car l’ADIR a mis en ligne le podcast et le diaporama de cette présentation que vous pouvez télécharger sur son site : http://www.adirobertsau.eu

Comme pour Tchernobyl, les risques s’arrêtent au milieu du Rhin….

Pour participer à l’enquête publique :

Le public a jusqu’au 27 mars 2013 pour consulter le dossier réglementaire au centre administratif , 1 place de l’Etoile, et en mairie de quartier Robertsau et y consigner ses observations.

Des informations complémentaires peuvent également être demandées auprès de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement Alsace (service des risques technologiques) ainsi que de la direction départementale des territoires du Bas- Rhin (service aménagement durable des territoires).

La commission d’enquête se tiendra à la disposition du public pour recevoir ses observations au centre administratif de Strasbourg aux jours et heures suivants :

  • mardi 19.03.2013 de 10 h à 13 h
  • vendredi 22.03.2013 de 14 h à 17 h
  • mercredi 27.03.2013 de 15 h à 18 h

pprt0313 (2)

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité