Primaires socialistes : "cherche soutien populaire désespérément"

Primaires socialistes : "cherche soutien populaire désespérément"

Il n’y avait pas d’attente à la primaire socialiste dimanche 22 janvier à la Robertsau. On prenait son bulletin, on votait et en s’en allait en moins de 5 minutes.  Le contraste avec les primaires de la droite est saisissant puisqu’il fallait presque 1/2 heure pour atteindre le bureau de vote il y a deux…

Publicité

Il n’y avait pas d’attente à la primaire socialiste dimanche 22 janvier à la Robertsau. On prenait son bulletin, on votait et en s’en allait en moins de 5 minutes. 

Le contraste avec les primaires de la droite est saisissant puisqu’il fallait presque 1/2 heure pour atteindre le bureau de vote il y a deux mois ; c’est peu dire que la foule ne se pressait pas pour aller voter aux primaires “citoyennes” organisées par le Parti Socialiste et ses groupuscules affiliés. 

Il y avait pour l’ensemble de la Robertsau deux bureaux de vote à l’école de la Niederau et pourtant, le secteur est grand. La fracture avec le “peuple de gauche” est-elle consommée ? 

Reportage et réactions de votants dimanche 22 janvier vers 11h00 à la Robertsau. 

Beaucoup de personnes nous disaient en “off” ne venir faire qu’un devoir citoyen pour le principe, sans grand espoir. 

Le second tour est prévu dimanche 29 janvier 2017.

Sur le Blog de la Robertsau : 

Lettre d’information

Exposition

Commentaires

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité