Un café culture à ne pas manquer

Un café culture à ne pas manquer

Le 15ème café culturel de l’Escale traitera le 25 mai à 18 heures des rapports de la culture et de la ville.

Assurément ce Café culture mérite votre attention, puisque le directeur d’Apollonia viendra présenter le projet de l’association pour l’entrée sud de la Robertsau.

On sait depuis longtemps que certains regardent l’ancien terrain des boulistes avec gourmandise. Habitation Moderne voulait y construire 40 logements aidés (voir notre papier de mars 2017 – 40 logements Habitation Moderne : à l’entrée de la Robertsau ?). Apollonia a travaillé à une autre proposition que son directeur dévoilera peut-être lors de ce café culture.

Dimitri Konstantinidis lors d’une inauguration d’exposition à l’Espace Apollonia

L’invité, Dimitri Konstantinidis, docteur en Archéologie et Histoire de l’Art, chef entre 1997 et 1999, du programme « Echanges artistiques européens avec les pays de l’Europe centrale et orientale » du Conseil de l’Europe, fondateur et directeur d’Apollonia, échanges artistiques européens depuis 1998, proposera de :
« Réinventer la cité par la culture » : le projet d’Apollonia pour l’aménagement, citoyen, artistique et naturel de l’entrée Sud de la Robertsau

Les rencontres et échanges artistiques ont marqué son action à travers différentes structures, projets et programmes dont il a eu la responsabilité. Avec son équipe d’Apollonia il a constitué une plateforme d’échanges artistiques européens mettant l’accent sur la découverte, la diffusion et le partage des expressions d’artistes contemporains avec le public. « Nous souhaitons, dit-il, contribuer à l’émergence d’une Europe multiculturelle qui prendra sens lorsque s’estomperont les distinctions entre artistes de l’Est et artistes de l’Ouest, entre les productions artistiques du centre et celle de la périphérie ».

Etienne Bardon

Etienne Bardon, chef à la Philharmonie de Strasbourg, et chef de l’orchestre Volutes illustrera le thème avec l’ouverture d’Hélios de Carl NIELSEN, compositeur Danois du début du XXe siècle, puis le début du Lever du Jour tiré du Ballet de Maurice RAVEL « Daphnis et Chloé » et la Bacchanale finale du même Ballet pour terminer sur une note d’allégresse.

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

15 ème café culture de l’Escale le 25 mai 2018 à l’Escale, 78 rue du docteur François.

Le site Internet d’Apollonia et de l‘ensemble musical Volutes

Publicité
Publicité

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.