Encore une enquête publique importante en plein été : des méthodes insupportables !

Encore une enquête publique importante en plein été : des méthodes insupportables !

N’en déplaise à Chantal Cutajar*, voilà encore une preuve que la démocratie locale n’est que du grand tralala à Strasbourg et à l’Eurométropole quand il s’agit de ne pas contrarier les “grands projets” de la Ville : on fait les enquêtes quand les Strasbourgeois sont en vacances !  Donc, depuis le 26 juin, une grande…

Publicité

N’en déplaise à Chantal Cutajar*, voilà encore une preuve que la démocratie locale n’est que du grand tralala à Strasbourg et à l’Eurométropole quand il s’agit de ne pas contrarier les “grands projets” de la Ville : on fait les enquêtes quand les Strasbourgeois sont en vacances ! 

Donc, depuis le 26 juin, une grande enquête publique est lancée portant sur une première modification du PLU (plan local d’urbanisme), elle court jusqu’au 28 juillet 2017.

Comme tout le monde le sait, les Strasbourgeois ont tous retardé  leurs vacances pour être certains de pouvoir y participer. 

Comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran ci-dessous, l’information a été publiée le 26 juin pour une enquête qui commence le… 26 juin ! Mieux encore, la première rencontre avec le commissaire enquêteur avait lieu le 26 juin à 9h00… autant dire qu’il fallait être au taquet !

Le cynisme de l’administration ne s’arrête pas là, puisque l’on ne parle pas de changer l’emplacement de pots de géranium, mais de modifier 74 points rien de moins dont certains auront des conséquences particulièrement importantes. 

Et comme il s’agit d’une délibération de l’Eurométrople gérée par une coalition gauche, centre et droite, il n’y aura aucune opposition pour faire entendre votre voix. Encore heureux que le conseil municipal pourra donner son avis.

Il ne devrait plus y avoir d’enquête publique pendant les vacances !

Avec cette enquête en plein été, on franchit encore une étape dans le cynisme d’une administration et de ses élus qui poussent des cris d’orfraie au moment des élections contre les populismes, mais qui font leur tambouille dans leur coin quand cela risque de contredire leurs projets. (La délibération autorisant cette enquête à été votée le 28 avril.

À la Robertsau, autorisation des tours de 28 m sur le terrain de Lana.

La V2 des tours de Lana… 180 logements dont des immeubles de 9 étages / © TOA Architectes

Après une dure recherche dans le dédale et le charabia administratif (rien n’est fait pour vous faciliter l’accès et la compréhension des dossiers), vous pourrez trouver le point suivant : 

18.6 – STRASBOURG Robertsau – Projet d’urbanisation papeterie Créer une zone UD2 28 m HT, Secteur de mixité sociale (SMS) 4, inscrire un tracé de principe et une restriction d’usage (RU)

Mais oui, on essaye de vous faire passer, en douce quand vous bronzez sur la plage ou que vous avez la tête ailleurs, le dossier polémique du moment à la Robertsau, celui des 180 logements et des tours sur les terrains LANA. 

On vous facilite la chose au Blog de la Robertsau, il faut télécharger ce document (note de présentation) et aller à la page 118 au point 18.6 : 

Il est envisagé dans le présent point de modification de faire évoluer une partie du site dédié exclusivement à des activités industrielles UXb1, vers une zone urbaine mixte UD2, autorisant, entre autres, la construction de logements jusqu’à une hauteur maximale de 28 m (correspondant à R+9). 

Un projet qui a fait sortir de leurs gonds les associations du quartier qui ont publié une tribune dans les DNA et sur le Blog de la Robertsau. (Nous y reviendrons dans quelques jours).

Pour mémoire, les réactions des habitants à la présentation du projet “Lana” : 

Des projets importants impactés par cette modification du PLUi sont nombreux, ils mériteraient du temps, des réunions de présentations, un décryptage contradictoire des enjeux, mais l’adjoint au PLU (Alain Jund) et le président de l’Eurométropole (Robert Herrmann) en ont décidé autrement…

Vous n’avez plus que quelques semaines pour participer à cette enquête. Par chance, un simple mail ou commentaire peut suffire. Alors n’hésitez pas.

Inscrivez-vous pour recevoir la Newsletter du Blog de la Robertsau

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité