Extension du Lieu d’Europe : un cautère sur une jambe de bois

Extension du Lieu d’Europe : un cautère sur une jambe de bois

Nawel Rafik-Elmrini L’adjointe aux relations européennes et internationales de la ville de Strasbourg est venu présenter le projet d’extension du lieu d’Europe vendredi 16 mars 2018.

Publicité

Nawel Rafik-Elmrini, l’adjointe aux Relations européennes et internationales de la ville de Strasbourg, est venue présenter le projet d’extension du Lieu d’Europe vendredi 16 mars 2018.

On ne s’attendait pas à une révolution, mais bon, de temps en temps, quand on remarque que quelque chose ne fonctionne pas, on peut envisager de changer de direction. Ce n’est visiblement pas la philosophie de la Ville qui ira jusqu’au bout de l’erreur. De toute façon c’est avec votre argent…

L’adjointe a donc présenté ses grandes lignes pour cette troisième phase : 

  • préservation du parc
  • protection du patrimoine
  • une grande salle
  • un lieu de convivialité
  • une offre culturelle à destination des jeunes
  • le renforcement de la signalisation

L’actuel parc sera rétréci, mais toujours clôturé (en rouge sur la carte ci-dessous), de nouvelles entrées seront créées depuis l’arrêt tram et l’allée Kastner avec des chemins et surtout une extension de la maison.

La serre sera reconstruite à l’identique avec récupération des éléments de maçonnerie, mais pas de la structure…

Un peu moins de 50 personnes ont participé à la réunion (la salle ne peut de toute façon pas en accueillir plus). Le conseiller municipal Thierry Roos a regretté le jardin à la française avec ses statues, et de demander que l’on élève les grilles…

D’autres ont signalé le manque de projet européen avec une exposition qui a mal vieilli et avec peu d’interactivité. 

   

Le parc pourrait être réaménagé pour fin 2019, l’extension réalisée en 2020. 

Suivez-nous !

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau