Foyer St Louis : Une simple contrainte technique

Foyer St Louis : Une simple contrainte technique

Si le nouveau projet soumis à la ville conserve une (petite) partie du foyer St Louis, c’est uniquement pour des contraintes techniques. Icade a déposé à la fin du mois de septembre un nouveau permis de construire en conservant, apparemment, la partie avant du foyer St Louis (salle dite de gymnastique). Après avoir affirmé qu’il…

Publicité

Si le nouveau projet soumis à la ville conserve une (petite) partie du foyer St Louis, c’est uniquement pour des contraintes techniques.

Foyer_saint_louis-3

Icade a déposé à la fin du mois de septembre un nouveau permis de construire en conservant, apparemment, la partie avant du foyer St Louis (salle dite de gymnastique). Après avoir affirmé qu’il était impossible de garder la façade, voila un changement surprenant que ne manque pas de souligner l’ADIR dans un communiqué :

C’est par les DNA du samedi 8 octobre que nous apprenons qu’un permis de construire concernant le Foyer Saint-Louis permettrait de préserver la partie avant de l’édifice.

Alors que nous n’avons pas entièrement connaissance du dossier encore à l’instruction dans les services de la Police du bâtiment, cette évolution du projet amène quelques remarques de la part de l’ADIR.
Garantir la conservation d’une partie, c’est reconnaître et confirmer la qualité d’un tout. En effet, si la majorité des Robertsauviens connaissent la façade, ils sont nombreux à ignorer que derrière elle se cache une salle superbe, dans un état remarquable parce qu’ayant été restaurée il y a peu.

Quel quartier peut se targuer de proposer, en son centre, un espace de 400 places, sans compter les salles annexes qui permet d’organiser rencontres, spectacles et fêtes de famille ?

Tout cela est possible aujourd’hui. Cela risque de changer face à cette opération de spéculation immobilière qui répond aussi à l’acharnement de certains de vouloir gommer le passé de la Robertsau.

La cohérence impose de préserver l’ensemble du foyer ; à présent les élus avec les Robertsauviens doivent s’y employer.

 Un problème technique

foyerstlouis 1

Le foyer St Louis est en réalité collé sur le mur mitoyen avec l’entreprise CATEM. C’est ce mur qui, d’après nos informations, empêchait la destruction du bâtiment et non une volonté de préservation.

On peut d’ailleurs s’étonner que ce nouveau projet n’ait pas été présenté, au minimum, au Conseil de quartier.

De son côté, le collectif un Cœur pour la Robertsau a réécrit au Maire de Strasbourg pour qu’il puisse honorer sa promesse d’atelier de projet :

Lors de notre rencontre du 22 juin 2016, vous nous avez proposé de lancer un atelier de projet sur l’avenir du cœur de la Robertsau.

Vous souhaitiez ainsi marquer votre volonté de prendre en compte les manifestations unanimes de notre collectif, des associations de quartier et de notre conseil de quartier opposés à la destruction du foyer Saint-Louis et à l’urbanisation des derniers espaces ouverts du centre historique de la Robertsau.

À ce jour, nous sommes étonnamment sans nouvelles de votre proposition.

Nous apprenons par les Dernières Nouvelles d’Alsace du 8 octobre qu’un permis de construire a été déposé par le promoteur Icade sur ce secteur sans même avoir été présenté au conseil de quartier.

Ainsi, la machine destructrice du cœur de notre quartier, de son patrimoine et de ses potentialités s’avance inexorablement, sans qu’elle paraisse pouvoir être ralentie, de quelque manière que ce soit, par la promesse que vous nous avez faite.

Nous n’osons croire que c’est là votre conception de la démocratie locale et du dialogue citoyen : faire des promesses anesthésiantes pour mieux laisser s’avancer les projets funestes et contestés.

Nous sommes sûrs que vous respecterez votre fonction et surtout votre parole de premier magistrat de la ville et que très rapidement vous engagerez l’atelier de projet que vous avez promis.

Bien sûr, pour que cet atelier de projet ait un sens, il importera à tous ses participants que ses options de travail soient les plus ouvertes possibles. Pour cela, nous attendons de votre part, outre son installation, la suspension de l’instruction du permis de construire sollicité par Icade, le temps qu’il livre ses conclusions.

À la veille de manifestions nombreuses et variées sur la démocratie à Strasbourg, une occasion très concrète vous est offerte, Monsieur le Maire, pour joindre la parole aux actes, en démontrant que votre Municipalité reste attachée à un dialogue citoyen apaisé et à la construction de projets qui les réunissent plutôt que de les diviser.

ensavoirplus

Tous les articles sur le Foyer St Louis

ensavoirplusfin

Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité