Interpellation aujourd’hui au Conseil Municipal de Strasbourg sur la présence du Port aux pétroles à la Robertsau

Interpellation aujourd’hui au Conseil Municipal de Strasbourg sur la présence du Port aux pétroles à la Robertsau

Le conseiller municipal interpelle le maire sur la mise ne place d’une étude sur le déménagement du Port aux pétroles.

Publicité

Le sujet fait toujours couler (sans jeux de mots) beaucoup d’encre et l’on sent bien qu’il est clivant à la Robertsau. Mais l’interpellation de Thierry Roos aujourd’hui au Conseil Municipal de Strasbourg sur la présence et la dangerosité du Port aux pétroles pose une bonne question. 

Sur le fond, le conseiller municipal ne veut pas forcement rentrer dans le débat sur le danger que représentent les entreprises “Seveso” présentes sur place, ce débat étant tranché par la mise en place du (mauvais) PPRT.  Il propose que la ville lance des études pour répondre à cette question : comment déménager le PAP (Port aux pétroles) ? 

Parce que pour l’instant on a juste des réponses laconiques et peu justifiées par la préservation de l’emploi, l’intérêt économique… des arguments sur lesquels l’ADIR répond (voir l’article : [Tribune] Pour l’ADIR, le Port aux pétroles n’a plus sa place à la Robertsau). Mais si on décidait de déménager le port, comment faire, quelles conséquences, quelles solutions alternatives ? 

Nous suivrons avec attention les débats lundi 21 octobre à partir de 15h00 sur le site de la ville de Strasbourg : 

 

Monsieur le Maire,
 
J’ai eu plusieurs occasions de m’exprimer ici sur la dangerosité du port aux pétroles de la Robertsau, seul zone de Strasbourg classée Seveso “seuil haut” mais aussi depuis 2009 soumis au Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) et ainsi concerné par des mesures de protection contre les risques d’incendie et d’explosion.
 
Vous vous en doutez, l’accident industriel survenu à Rouen, ajouté à une urbanisation grandissante à la Robertsau, amènes certains riverains du port aux pétroles à se poser des questions. Mon interpellation n’a évidemment pas pour but de répandre la peur, mais face un danger réel et des interrogations légitimes, nous avons la responsabilité de prévenir pour mieux rassurer.
 
De nombreux incidents, heureusement sans gravité, se sont déjà produits au port autonome et au port aux pétroles. Aujourd’hui, les réglementations de sécurité inscrite dans le PLU ne permettraient jamais à une telle zone à risque de s’installer à proximité des habitations.

Conscient de l’importance économique du port et de l’impossibilité immédiates d’éloigner les zones de danger des zones d’habitations, il me semble aujourd’hui important de montrer aux Strasbourgeois un signe rassurant et une vision  :

1- Envisager à long ou moyen terme le déplacement des zones « seveso seuil haut » hors de Strasbourg (grande ville de France la plus exposée aux risques technologiques). 

2- Dans  l’immédiat et sans attendre modifier le PLUi (caduque) afin de prévenir toute implantion urbaine à proximité des zones « seveso seuil haut » exposant les résidents de manière certaine au danger.

Monsieur le Maire, quel est votre vision sur ce point visant à prévenir le danger auxquels seraient exposés nos concitoyens ?

Je vous remercie.

Thierry Roos

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité