Jacques Hampé : Déclics

Jacques Hampé : Déclics

Jacques Hampé vient de publier aux éditions “Beau regard” un nouveau recueil de photographie : Déclics

Publicité

Jacques Hampé vient de publier aux éditions “Beau regard” un nouveau recueil de photographie : Déclics

Le photographe robertsauvien vous propose donc son nouvel ouvrage. Il a confié à Christiane Roederer (Présidente honoraire de la Société des Écrivains d’Alsace et de Lorraine, Présidente d’honneur de l’Académie des Sciences, Lettres et Arts d’Alsace ) d’écrire la préface de “Déclic” : 

Au commencement d’une action, d’un sentiment, d’une émotion, il y a le déclic…

Une onomatopée qui s’harmonise parfaitement avec la photographie, l’art de peindre avec la lumière dans un réflexe instantané pour saisir la fulgurance d’un visage, d’une silhouette, d’une scène.

Contrairement au peintre qui a l’éternité au bout de ses doigts, le photographe travaille à la vitesse de la lumière et des ombres, duo inséparable pour engraver la pellicule de son talent. Notre ami Giono le souligne de façon pertinente : « Quand les mystères sont très malins, ils se cachent dans la lumière ».

L’origine des photographies de Jacques Hampé est en effet mystérieuse. Pourquoi ce cliché pris sous cet angle ? À quoi répond-il dans l’inconscient de l’artiste ? Que se cache-t-il derrière la lumière ? L’ombre, réelle ou imaginaire, portée par la présence du photographe est révélatrice de ce qu’il est.
D’ailleurs peut-il en être autrement ?

Et nous découvrons ou croyons découvrir, les sources de ses déclics, la raison du choix des clichés que Jacques Hampé a voulu inclure dans son ouvrage comme un nécessaire balisement de son itinéraire.

L’artiste y donne libre court à l’émotionnel, fondement de sa création.

Avec tendresse, bienveillance, quelquefois avec une touche d’humour, il est ombre à l’affût de l’humanité de la France, à l’Irlande, de New-York à l’Inde, en passant par la Hongrie, par une boucle en Italie et en Angleterre… bref, un tour du monde en chambre noire.

Son objectif s’attarde sur la grâce de l’enfance, sur le travail des femmes et des hommes, leur souffrance et leur joie, ou sur le monde d’autrefois à travers les véhicules et les costumes… En quarante photos, Jacques Hampé joue au magicien pour le plus grand bonheur du spectateur/ lecteur qu’il invite dans son monde habité.

Christiane Roederer

Pour Jacques Hampé : 

Il y a ces enfants jouant dans une benne en Irlande du Sud me faisant penser à Henri Cartier- Bresson, cet enfant dans une rue de Paris courant vers mon objectif qui me renvoie aux photographies de William Klein, cet hommage à André Kertész dans cet autoportrait et ces ombrages oraux.

Il y a ces purs moments de bonheur photographique, ces instants déclics qui donnent un sens à ma vie.

Le photographe dédicacera son nouvel ouvrage le samedi 2 juin de 10h30 à 12h à la librairie La Parenthèse, 63 rue Boecklin Strasbourg Robertsau

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Vous pouvez l’acquérir auprès de l’auteur

jacques.hampe@gmail.com

ou en librairie 

Livre à compte d’auteur éditions “beau regard”

Prix :  16 euros