Les promesses n’engagent que ceux qui y croient

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient

Henri Queuille disait que “les promesses n’engagent que ceux qui y croient”, sauf qu’à l’heure d’Internet il est facile d’ouvrir la boite à archives et de les retrouver. 

Roland Ries lance une course….Photo Blog de la Robertsau – avril 2010

C’est ainsi que nous avons retrouvé celles de Roland Ries de sa dernière campagne de 2014 et particulièrement le point sur la démocratie locale. Avec le recul, on peut au minimum sourire de son auto-satisfecit : 

Nous avons renoué avec la tradition démocratique de Strasbourg et rétabli un climat de confiance entre les élus et les citoyens. 

Et attention, roulement de tambour, voici un passage qui vaut son pesant de cacahouètes : 

Nous avons pris en compte l’usage que les citoyens ont de la ville en démontrant que celui-ci constitue aussi une expertise. (…) Une démocratie locale exemplaire pour des projets co-construits avec les habitants.

Franchement quand on voit le traitement des dossiers Foyer St Louis, Tram de Koenigshoffen, GCO, Tram de la Robertsau, tours de LANA, PLUi, piscine de la Victoire, la zone 30, Archipel, la zone verte… on ne peut que rire jaune.

Tract de campagne de Roland Ries en 2014

 

C’était tellement des promesses en l’air que le maire a été obligé de faire une révolution de la démocratie locale avec un nouveau pacte. (voir – [Entretien] Chantal Cutajar : le pacte de la démocratie locale n’est pas un grand tralala) Pourquoi faire un nouveau pacte alors que tout va bien ?

Bon, la réponse est dans la question. Mais à deux ans des prochaines municipales, il nous semblait intéressant de sortir du placard à archives ce joli tract pour éviter de, comment dire… enfin, comment dire. Vous nous avez compris.

Travailler main dans la main avec les associations ? 

On ne tirera pas sur l’ambulance en soulignant que bien évidemment il n’y a aucun travail main dans la main avec les associations. Ça se saurait.

En revanche on se pose la question où est le conseil local de la vie associative ? On a beau chercher… on n’a rien trouvé. Pourtant Roland l’a promis… il ne peut pas mentir ? 

Tract de campagne de Roland Ries en 2014

Le sommet des promesses demain ? 

Dans la formidable histoire sans fin des promesses sur les lendemains qui chantent, nous assisterons demain à un nouveau sommet : (roulement de tambour) le nouveau pacte de la démocratie locale qui sera présenté par le maire de Strasbourg demain au centre administratif. 

Pendant que l’on se gargarisera autour des petits fours et boissons, y aura-t-il quelqu’un pour rappeler qu’il y a seulement quelques jours, on se moquait encore des citoyens avec la modification N° 1 du PLUI ? Un sommet, effectivement.

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *