Ouvrez-la… la démarche paradoxale de la ville

Ouvrez-la… la démarche paradoxale de la ville

Suite aux terribles attentats du 7 et 9 janvier, la ville de Strasbourg a réagi très vite en lançant une opération d’expression “ouvrons-la”… Un peu trop vite ? Autant le dire tout de suite, nous aimons la démocratie au Blog de la Robertsau et que la ville  de Strasbourg se convertisse à la démocratie participative…

Publicité

Suite aux terribles attentats du 7 et 9 janvier, la ville de Strasbourg a réagi très vite en lançant une opération d’expression “ouvrons-la”… Un peu trop vite ?

Autant le dire tout de suite, nous aimons la démocratie au Blog de la Robertsau et que la ville  de Strasbourg se convertisse à la démocratie participative est une bonne chose. Oui, parce que jusqu’à présent, et malgré quelques bonnes intentions ici et là, la démocratie locale n’était que bonnes paroles et bonnes intentions, mais peu suivie de réalité.

Car sur les sujets importants, il faut avouer que l’on n’est pas du tout consulté (voir la tribune”Après un nez de tram, pourrait-on voter pour les projets importants ?“). Il suffit également de regarder comment se passent les relations entre la collectivité et les citoyens qui “osent l’ouvrir” par exemple sur la géothermie profonde, le GCO…

ouvrez_la

La ville a donc sorti de son chapeau une opération de conférences citoyennes avec appel à contribution sur Internet.  À ce jour, il faut avouer que le peuple silencieux* ne se précipite pas pour s’exprimer puisque qu’au moment où nous écrivons ces lignes, il y a moins de 30 contributions… et sur la Robertsau, c’est vache maigre.

Capture-d’écran-2015-02-02-à-18.24.09
Il n’y a pas grand monde

Saluons au passage l’hommage rendu par les services de la communication à la campagne de Fabienne Keller “dites-moi tout” pourtant souvent raillée pendant les municipales. La campagne “ouvrons-la” en reprend en tout point le graphisme et la mécanique… Curieux.

fbvsrr
À gauche, la campagne de Fabienne Keller, à droite… Roland Ries

 

En tout cas, nous serons tout ouïe, mercredi 11 février, car la ville organise une réunion sur le thème : “La liberté d’expression” au… nouveau foyer Mélanie à l’entrée du Parc de la petite orangerie (et pourquoi pas au foyer St Louis 😉 )

À Strasbourg, le problème, ce n’est pas la liberté d’expression, mais d’avoir de l’autre côté des oreilles. Et de ce côté-là, on n’a pas encore trouvé le bouton “ON” du Sonotone !

oreilles

Pourtant, la Robertsau peut se targuer d’avoir les plus belles oreilles de Strasbourg, mais elles sont au Parc de Pourtales.

 *celui qui s’abstient en majorité aux élections

ensavoirplus

Mercredi 11 février à 18h30 La liberté d’expression
Nouveau Foyer Mélanie 4 rue Mélanie 67000 STRASBOURG ROBERTSAU

http://www.ouvrons-la.strasbourg.eu

ensavoirplusfin

 

Lettre d’information

Commentaires

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité