Soirée électorale :  pas de quoi pavoiser

Soirée électorale : pas de quoi pavoiser

Le Blog avait relayé la proposition du Parlement européen : “et si vous assistiez, de l’intérieur, à la soirée électorale ?” Alléchante opportunité de découvrir les résultats avec un tas d’infos exclusives, entouré du gratin de la politique européenne. Faut pas rêver… A l’entrée, le public est divisé en trois groupes : les invités de…

Publicité

Le Blog avait relayé la proposition du Parlement européen : “et si vous assistiez, de l’intérieur, à la soirée électorale ?” Alléchante opportunité de découvrir les résultats avec un tas d’infos exclusives, entouré du gratin de la politique européenne. Faut pas rêver…

En tête à la Robertsau !
En tête à la Robertsau !

A l’entrée, le public est divisé en trois groupes : les invités de l’UMP et ceux du PS reçoivent un badge spécifique et sont orientés vers les salles de réunion de leurs groupes politiques. Le public “ordinaire” erre dans l’hémicycle et autour, où il ne passe pas grand chose ; un quartet musical tente de réchauffer une ambiance glaciale. Heureusement nos smartphones permettent d’avoir des résultats électoraux, parce qu’au parlement ils sont bloqués jusqu’à 23 heures, fermeture des bureaux de vote en Italie. Au buffet, le crémant et le vin blanc offerts par les Viticulteurs d’Alsace récoltent tous les suffrages: le gros succès de la soirée !

Autour de Catherine Trautmann, têtes d'enterrement de rigueur
Autour de Catherine Trautmann, têtes d’enterrement de rigueur

Vers 22 heures, voilà enfin du people. Nadine Morano répond à une nuée de journalistes et réclame la démission d’Édouard Martin au profit de Catherine Trautmann. Celle-ci est très entourée également et applaudie par ses supporters. Si on ajoute Anne Sander, Fabienne Keller et l’exécutif de la mairie de Strasbourg et de la CUS, c’est tout. Les cadors européens (Daul, etc.) sont à Bruxelles, les leaders nationaux à Paris.

Il manque l'ambiance.
Il manque l’ambiance.

A 23 heures, le maigre public dans l’hémicycle espère qu’enfin une présentation synthétique des résultats lui sera proposée ; mais personne n’anime la salle, les écrans diffusent une bouillie incompréhensible. L’envoyé du Blog déclare forfait.

Sander au parlement, c'est fait. Juncker à la présidence de la Commission pour bientôt ?
Sander au parlement, c’est fait. Juncker à la présidence de la Commission pour bientôt ?

En sortant, un groupe de jeunes UMP affiche des mines réjouies :
“Notre candidate est élue.
– Vous parlez de Nadine Morano ?
– Non, Anne Sander !”

En aparté, moins enthousiastes :

“Copé s’accroche comme une moule à son rocher. Dire qu’il devait être le rempart contre le FN !”

Saluons tout de même l’initiative : inviter les citoyens à s’intéresser aux élections européennes était plus que jamais nécessaire. Mais si on veut éviter de donner cette désastreuse image de coquille vide au siège strasbourgeois,  il ne suffit pas de laisser entrer les électeurs, il faudrait leur proposer du contenu. Rendez-vous dans cinq ans…

C'est beau, mais zéro parking à vélos !
C’est beau, mais zéro parking à vélos !

Photos : AK

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau