Strasbourg n’aime décidément pas les arbres !

Strasbourg n’aime décidément pas les arbres !

Décidément, aucun arbre n’aura trouvé grâce aux yeux des bétonneurs… qui n’en laisseront pas un debout. Samedi 30 janvier, près de l’école européenne, le cortège des officiels qui entourait le maire de Strasbourg lors de la pose de la première pierre pour le gymnase de l’école européenne n’était plus là pour assister au massacre des derniers grands…

Publicité

Décidément, aucun arbre n’aura trouvé grâce aux yeux des bétonneurs… qui n’en laisseront pas un debout.

jpg_idefix-2
On est comme Idéfix… / Le domaine des Dieux © Editions Albert René

Samedi 30 janvier, près de l’école européenne, le cortège des officiels qui entourait le maire de Strasbourg lors de la pose de la première pierre pour le gymnase de l’école européenne n’était plus là pour assister au massacre des derniers grands arbres qui n’avaient qu’un défaut : avoir osé planter racine et faire de l’ombre au grand projet ! Résultat, ils ne verront pas le printemps !

Décidément, il n’en restera pas un debout !

arbresgymnase
Lundi 22 février au matin… quelques-un étaient encore debout !

Mais décidément, les arbres ne sont pas les amis de la ville de Strasbourg, qui les a ratiboisés sans aucune forme de procès comme vous pourrez le voir dans cette vidéo que nous avons réalisée lundi 22 février après-midi !


Strasbourg aime les arbres par blogrobertsau

Combien de temps a-t-il fallu à ces arbres pour pousser ? 30 ou 40 ans ? Et pourtant ils sont balayés en quelques secondes…

arbresgymnase 2

Pendant ce temps là, la communication tourne à plein régime. La ville met en avant sur son site les “arbres remarquables”… On a jeté un coup d’œil… et la Robertsau n’en a pas beaucoup : il y en a un rue de l’Angle et au Dornel, et sinon 3 ou 4 dans le parc de Pourtalès.

L’avantage de noter les arbres remarquables, c’est évidemment de créer de la communication, mais surtout de dire en creux que les autres ne le sont pas… Donc on peut les ratiboiser !

arbres_remarquables

ps : Merci aux nombreux Robertsauviens qui nous ont prévenus !

Les arbres ont toujours trouvé des défenseurs, mais s’opposer à leur abatage n’est pas toujours simple, comme le montre l’interpellation musclée de cette “dangereuse” militante de 72 ans à Poitiers…


Arrestation musclée d’une militante à Poitiers par journalsudouest

 

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité