Tram E : La chicane agace les cyclistes et les parents d’élèves

Tram E : La chicane agace les cyclistes et les parents d’élèves

L’Eurométropole a le don de réussir à faire l’unanimité contre elle avec ses aménagements piétons et cyclistes le long du tram E. Point de crispation : la chicane à l’école de la Robertsau. 

Publicité

À la sortie de l’école de la Robertsau, de la Petite Orangerie et entre le parc de la rue Amélie de Berkheim, l’Eurométropole a crée un conflit piétons-cyclistes olympique ! D’un côté des enfants et des parents quasiment sur une aire de loisir avec l’insouciance (légitime) qui va avec ; et de l’autre un tram à pleine vitesse entre deux stations et des cyclistes sur une voix “express”. 

Et comme le souligne 20 minutes Strasbourg

Les parents d’élèves sont inquiets et en colère. Un collectif de parents d’élèves de l’école élémentaire Adler, dans le secteur de la Robertsau à Strasbourg a déposé ce mardi à la préfecture du Bas-Rhin un préavis de manifestation pour le 3 juillet prochain. Objectif, « mettre la pression sur la mairie » afin qu’elle sécurise la traversée piétonne située entre l’école et la rue Amélie de Berckheim, explique Frédérique Husson-Kuhn, représentante de l’association des parents d’élèves indépendante de la Robertsau (APEIR).

Et de rapporter les propos de François Buffet, adjointe à l’éducation : 

Nous allons faire en sorte de poursuivre la sensibilisation auprès des enfants et redemander une présence policière devant le passage aux heures de début et de fin de l’école », indique à 20 Minutes Françoise Buffet, adjointe au maire de Strasbourg en charge de l’éducation. Par ailleurs, l’élue annonce « une signalétique amplifiée pour que les enfants soient mieux prévenus ». Cela suffira-t-il à rassurer les parents d’élèves et les professeurs concernés ?

Le Blog de la Robertsau, dans un article très commenté (Piste cyclable le long du tram : Cédez le passage aux voitures !) signalait déjà les nombreux conflits piétons-cyclistes-voitures des ces aménagements et de démontrer que la collectivité avait fait de choix de favoriser la voiture plutôt que de favoriser les transports doux. 

Nous avons joint Imène Sfassi, la présidente de l’APEIR, qui nous a bien confirmé que si les barrières le long du tram sont une de leurs demandes, les chicanes sont une initiative de l’Eurométropole. Et de demander la présence de forces de l’ordre pour sécuriser le carrefour et de déplacer le croisement piéton-cycliste plus en amont. 

En tout cas, les utilisateurs écrivent leur mécontentement sur les commentaires du Blog : 

C’est une piste cyclable carrément impraticable pour les vélos cargo, par exemple pour les parents qui voudraient déposer leurs enfants à l’école à vélo cargo plutôt qu’en voiture, c’est mort. Juste incroyable.

ou encore Eric : 

« Dernière humiliation », poser pied à terre et traverser le passage piéton en poussant son vélo rend le cyclopiéton prioritaire au titre du code de la route alors que le cycliste sur son vélo traversant une chaussée même sur une « bande cyclable » n’a aucune priorité.

Les parents devraient manifester le 3 juillet 2019. Les cyclistes ne devraient pas être en reste. Une pétition est en cours. 

 

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus
Publicité
Publicité