Vélo et municipales : le débat de Vélorution Strasbourg

Vélo et municipales : le débat de Vélorution Strasbourg

Le vélo est un symbole de liberté insupportable pour ceux qui restent coincés dans leur voiture. Pourtant, si Strasbourg s’auto-proclame “Capitale du vélo”, beaucoup reste à faire. Le collectif Vélorution invite à un débat, vendredi 6 mars 2020 à l’ARES.

Publicité

France Inter vient d’y consacrer un numéro de son émission dominicale Interception. Si les problèmes de circulations sont au cœur des thèmes pour les élections municipales, le vélo est LA solution. Bon pour l’environnement, bon pour la santé, agréable pour la vie en ville et finalement souvent plus rapide et efficace que les autres modes de transport. 

Si je prend mon cas personnel, je mets exactement 23 minutes pour aller en ville, alors qu’en voiture cela prend environ 1/2 heure, et un peu plus en transport en commun. Avantage, je peux changer de circuit facilement et déjouer tous les “tracas” du quotidien (manifestations, routes fermées, officiels, travaux…). J’y ajoute le plaisir de pouvoir m’arrêter facilement et saluer les rencontres. Sympa et convivial, c’est le vélo. 

Manifestation de cyclistes au pied du Parlement Européen

Mais, même si Strasbourg s’autoproclame capitale du vélo, elle vient de recevoir une petite tape sur les doigts par la FUB pour s’être endormie (un résumé de la politique de Roland Ries et de son premier adjoint). Au dernier classement des villes cyclables, elle est certes toujours sur le podium des ville de plus de 200 000 habitants, mais vient de se faire dépasser en notation par d’autres villes qui ont réussi en un mandat à accélérer leurs aménagements et politiques. Par exemple en notation, Strasbourg vient de se faire dépasser par Grenoble, La Rochelle, St Lunaire, Marseillan ou Séné. Pire, au classement européen, Strasbourg n’est même pas dans le top 50 ! Capitale européenne peut-être, mais pas du vélo. 

Heureusement il y a Vélorution Strasbourg

Pour réveiller les politiques du vélo, et face aux tentations de céder aux réflexes des années 70 du tout voiture et de la démagogie  (il y a quand même des candidats qui veulent punir ceux qui ne polluent pas) les élus pourront compter sur le collectif Vélorution Strasbourg qui vient de refaire son site Internet et qui produit des propositions : 

Le collectif Vélorution Strasbourg se compose de cyclistes au quotidien, qui ont envie d’agir pour rendre leur ville efficace et sure pour les déplacements à vélo. Notre expérience nous a conduit a établir une liste de revendications qui permettront d’inciter à l’usage du vélo, dont les bienfaits ne sont plus à prouver pour la santé, la pollution, la consommation des ressources naturelles, la congestion des agglomérations.

 

Le collectif vient de lancer un tout nouveau site Internet avec ses actions, propositions et surtout comparaison des programmes vélos pour les municipales.

Vélorution Strasbourg organise d’ailleurs une “Vélorution” (une manifestation de cyclistes) vendredi 6 mars – Départ place de la Gare à 19h00 – pour un parcours vers l’Ares où se tiendra une réunion publique avec Olivier Schneider de la FUB en présence des candidats. 

Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité