Après avoir reculé sur le Pex et le quartier d’affaires, la CUS va-t-elle faire le tram E ?

Après avoir reculé sur le Pex et le quartier d’affaires, la CUS va-t-elle faire le tram E ?

Dans l’entretien qu’il a accordé aux DNA, Robert Hermann confirme que la CUS – tout comme la ville de Strasbourg – appuie sur le frein au niveau des “magnifiques” projets , et que tout ne pourra pas se faire dans cette mandature.

Publicité

Dans l’entretien qu’il a accordé aux DNA, Robert Hermann confirme que la CUS – tout comme la ville de Strasbourg – appuie sur le frein au niveau des “magnifiques” projets , et que tout ne pourra pas se faire dans cette mandature.

robert_herrmann
Robert Hermann dans les DNA du 3 septembre 2014 : J’aime l’entreprise, le GCO, mais plus le PEX. Et pour le tram E ?

Dans l’interview recueilli par Philippe Dossmann et Olivier Claudon des DNA du 3 septembre dernier, Robert Herrmann, président de la CUS, annonce un report du Parc des Expositions (PEX) et du quartier d’affaires.

Quant au PEX, j’ai demandé aux services d’envisager le report.[…] Le quartier d’affaires fait partie du même lot.

Bon, ça nous fait doucement rire que ce genre de dossier soit renvoyé aux calendes grecques d’une simple phrase au détour d’une interview, comme s’il s’agissait de modifier simplement le menu de la cantine. On pense lire entre les lignes que les caisses sont vides, que les contributions de l’état baissent et que donc ce projet n’est pas d’une urgence absolue.

Voilà qui fera plaisir aux habitants du Wacken qui s’étaient mobilisés et dont nous avions publié une tribune le 15 novembre 2013 sur le Blog de la Robertsau. Notons également qu’il s’agit encore d’un dossier porté par le duo Fontanel – Trautmann à qui tout semble “réussir”…

pex
Le futur Parc des Expositions de Strasbourg devait sortir de terre avant la fin de la décennie (Crédit cabinet d’architectes Dietmar Feichtinger)

Nous passerons sur le manque de clarté de l’annonce et du calendrier. Mais ce reniement pose en filigrane une autre question : la CUS souhaite-t-elle prolonger le tram E vers le centre de la Robertsau ? Car si des projets très visibles comme le PEX sont abandonnés, la CUS trouvera-t-elle les finances nécessaires pour prolonger, même de quelques kilomètres, la ligne de Tram E ? Depuis la “concertation” de l’année dernière, nous n’avons plus de signe de vie du projet (voir l’ensemble de nos articles sur le Tram E).

Mais alors, pourquoi continuer le projet d’extension de l’Ill Tennis Club ?

Dans le grand jeu de dominos auquel nos édiles aiment tant jouer, pour faire de la place au PEX, le SUC Tennis Club (Strasbourg Université Club) devait déménager à la Robertsau. Pour cela, des travaux d’agrandissement de l’Ill Tennis Club allaient être entrepris pour que l’un accueille l’autre. Mais si le PEX ne se fait pas, pourquoi continuer des travaux d’agrandissement à grands frais (plusieurs millions d’euros) ?

D’autant que cette extension se fait sur le dos du club de gymnastique La Concorde qui ne comprend plus aujourd’hui, tout comme nous, la nécessité de ces travaux. (Voir notre papier du 4 décembre 2014 : La CUS joue aux dominos, La Concorde en fait les frais).

Espérons qu’un jour nous aurons des réponses à nos questions, et pas forcement au détour d’une interview, mais bien en réunion publique.

illtennisclub 1
Ces travaux sont-ils nécessaires si le PEX ne se fait pas ?

illtennisclub 2

Lettre d’information

Commentaires

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité