Collectif Un cœur pour la Robertsau, Foyer Saint-Louis : le cache-misère

Collectif Un cœur pour la Robertsau, Foyer Saint-Louis : le cache-misère

La réaction du Collectif Un cœur pour la Robertsau n’a pas tardé suite à la publication dans la presse du dépôt de demande de permis de construire pour le foyer St Louis. Nous la publions ci-dessous. Foyer Saint-Louis : le cache-misère Nous apprenons, par la presse, que le promoteur Icade aurait déposé un nouveau projet…

Publicité

La réaction du Collectif Un cœur pour la Robertsau n’a pas tardé suite à la publication dans la presse du dépôt de demande de permis de construire pour le foyer St Louis. Nous la publions ci-dessous.

foyer_saint_louis.ouvronsla

Foyer Saint-Louis : le cache-misère

Nous apprenons, par la presse, que le promoteur Icade aurait déposé un nouveau projet d’urbanisation de l’ilot du foyer Saint-Louis, auprès des services de la Ville. Ce projet prévoirait le maintien de la “partie avant” du bâtiment. On imagine qu’il s’agit de sa façade et, peut-être, de ce qui fut la salle de gymnastique, donnant sur la rue, soit un tiers du bâtiment. Le reste serait détruit, privatisé et remplacé par une quarantaine de logements.

Nous nous réjouissons de cette avancée. Contrairement à ce qui nous a toujours été affirmé, il est donc possible de réutiliser et de rénover le foyer ! La mobilisation acharnée des Robertsauviens, à travers notre collectif, leurs associations de quartier et leur conseil de quartier unanimes, a permis, pour l’instant, de sauver un tiers du foyer.

Aux promoteurs de ce projet, nous disons donc : le foyer Saint-Louis, c’est comme les impôts, c’est le premier tiers qui est le plus dur ! Encore un effort, messieurs !

Cette première victoire nous encourage à continuer notre mobilisation, jusqu’à la sauvegarde complète du foyer Saint-Louis. Car ce qui est envisagé ne constitue qu’un cache-misère, le rideau de fumée qui, sous des semblants de concessions patrimoniales, dissimule un projet qui reste funeste pour notre quartier.

Si l’on en restait à ce projet, le foyer Saint-Louis disparaitrait bel et bien, dans ce qu’il a de potentialités pour la vie associative et culturelle de la Robertsau. Sa grande salle majestueuse (et rénovée récemment) de 400 places et ses salles connexes de capacités variables, seraient détruites.

Ses cours seraient urbanisées et bétonnées, alors qu’elles constituent les dernières marges de manoeuvre pour réserver des espaces publics à la rencontre, la convivialité et le vivre ensemble des Robertsauviens.

Le projet actuel n’apporte aucune réponse à ces enjeux que nous estimons cruciaux pour notre quartier. Paroisse et Ville se sont alliées pour priver les Robertsauviens à la fois d’un lieu associatif et culturel enfin digne d’un quartier de 25.000 habitants et d’espaces publics propices au vivre ensemble, au coeur de la Robertsau.

Nous appelons, une fois de plus, nos élus à considérer l’intérêt général de notre quartier et à rechercher avec la paroisse et les Robertsauviens une solution, qui les réunisse au lieu de les diviser. Nous restons dans l’attente du démarrage de l’atelier de projet sur l’avenir du cœur historique de la Robertsau, qui nous a été promis par Roland Ries, en juillet dernier. Promesse restée aujourd’hui lettre morte.

Et nous appelons les Robertsauviens à continuer et intensifier notre mobilisation pour sauver le foyer Saint-Louis de la destruction, dans sa totalité.

ensavoirplus

Sur dna.fr

Sur le Blog de la Robertsau : 

Enregistrer

Inscrivez-vous pour recevoir la Newsletter du Blog de la Robertsau

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité