Emmanuel Macron à la Robertsau

Emmanuel Macron à la Robertsau

Le président français sera à Strasbourg mardi 17 avril et au Lieu d’Europe en début d’après-midi. 

@ THIERRY ROGE / BELGA / AFP

Selon les DNA “Le président vient « raviver la démocratie européenne », thématique donnée à cette journée où l’échange direct avec les députés européens sera suivi, ce soir à Épinal, d’un échange annoncé tout aussi direct avec des citoyens”.

Bon, pour le dialogue avec les citoyens, on sait maintenant que le Parlement n’est pas si chaud que ça puisqu’il met des barbelés pour empêcher les Strasbourgeois de passer, et comme toutes les manifestations ont été interdites c’est toujours plus simple pour le mono dialogue.

Voici le programme

  • 9h30 : Arrivée d’Emmanuel Macron au Parlement européen. Entretien avec le président du Parlement.
  • 10h : Débat dans l’hémicycle, avec un « court discours » (selon l’Élysée et le Parlement) du président français, une brève allocution du président de la Commission Jean-Claude Juncker puis des interventions des chefs des huit groupes politiques, puis d’eurodéputés. Emmanuel Macron, assure l’Élysée « répondra à toutes les questions».
  • 12h30 : Horaire prévu pour la fin du débat (qui pourrait déborder). Puis déjeuner avec Antonio Tajani, Jean-Claude Juncker et une trentaine d’eurodéputés.
  • Début d’après-midi : Départ du Parlement pour la signature du contrat triennal, au Lieu d’Europe.

Attention à la circulation

Il y aura pour une fois du monde au Lieu d’Europe donc attention à la circulation si vous souhaitez passer à ce moment-là ! 

Pour la CTS il y aura énormément de perturbations : 

En raison d’une cérémonie inaugurale, mardi 17 avril 2018 entre 8h00* et 10h00* et entre 13h30* et 16h30* des perturbations sont à prévoir.

La circulation du tram E et des bus L1, 6, 30 et 72 dans le secteur Droits de l’Homme – Robertsau Boecklin sera interrompue. Les lignes de bus circulant à proximité peuvent être également bloquées par des congestions.

Entre 8h00* et 10h00* et entre 13h30* et 16h30* environ les trams de la ligne E effectueront leur terminus à la station Wacken. Les stations suivantes ne sont pas desservies : Parlement Européen – Droits de l’Homme – Robertsau Boecklin

Entre 13h30* et 16h30* environ :

  • La ligne L1 ne dessert pas le terminus Robertsau Boecklin (terminus à l’arrêt Schott) : Veuillez rejoindre l’arrêt Schott.
  • La ligne 6 ne dessert pas les arrêts Robertsau Boecklin et Droits de l’Homme. Veuillez rejoindre les arrêts précédents Schott ou Conseil de l’Europe.
  • La ligne 30 ne dessert pas les arrêts Robertsau Boecklin et Droits de l’Homme. Veuillez rejoindre les arrêts précédents Cité Universitaire ou Conseil de l’Europe.
  • la ligne 72 ne dessert pas l’arrêt Robertsau Boecklin. Veuillez rejoindre les arrêts Schott exceptionnellement desservis par la ligne 72.Attention : Le P+R Boecklin sera inaccessible le mardi 17 avril de 00h00 jusqu’au 24h00. Les véhicules restant stationnés dans ce créneau horaire seront enlevés.

 

* Les mesures de déviation sont toutefois suscpetibles d’être modifiées en temps réel par les autorités de police. De même, les horaires horaires donnés à titre indicatif et susceptibles de changer en fonction du déroulement de la manifestation.

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité

4 commentaires

  1. Olithor
    17 avril 2018

    Macron à la Robertsau ?
    Et moi qui croyais que le Parlement Européen se trouvait dans le quartier de l’Orangerie !
    Je dois impérativement reprendre des cours de géographie ! ! !

    1. Rédaction du Blog de la Robertsau
      a répondu le 17 avril 2018

      C’est vrai il est également passé au Parlement Européen, mais le Lieu d’Europe est bien situé rue Boecklin… à la Robertsau.

      1. olithor
        a répondu le 18 avril 2018

        Merci du renseignement ! ! !
        Je plaisantais ! Nous sommes toujours au mois des poissons !

  2. je suis charlie
    19 avril 2018

    C’est sûr que le président des riches n’allait pas choisir de parler d’Europe aux migrants de la rue des remparts et aux derniers courageux qui leur viennent en aide et sauvent notre honneur… Il a préféré le bunker à barbelés de l’euro-élite technocratique et la coquille vide du Lieu (sic) d’Europe. La politique, c’est du symbole et là, on est servi, si d’aventure on n’avait pas encore compris : exit, les citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.