[Livre] Les coronaventures de Tonton et Mylène

[Livre] Les coronaventures de Tonton et Mylène

La toute jeune maison d’édition Le Glaneur vient de publier un tout nouvel ouvrage photographique de Daniel Kieffer : Les coronaventures de Tonton et Mylène

Publicité

Un virus met le monde sens dessus-dessous et sème la discorde jusque dans une vallée retirée… L’histoire contée ici a été écrite et mise en scène au jour le jour durant le confinement lié au Coronavirus au courant de ce mois d’avril-mai 2020. Avec de simples figurines plantés dans des décors improbables et des textes à l’humour diffus, Daniel Kieffer nous embarque dans une aventure des plus rocambolesques. Collés aux basques de Tonton et Mylène lors d’une randonnée en pays plus ou moins confiné, il nous plonge dans le nouveau temps, incertain et fébrile, qui s’est invité sans préavis dans notre quotidien.


Entourés de voisins jamais à court d’idées loufoques, les deux personnages nous entraînent dans une chronique décalée, autant par le texte que par les photographies. La succession de scénettes ressemble à un journal doux-amer mêlant le réel, le poétique, le ludique. 32 épisodes constituent ainsi une belle échappée et agissent comme un antidote salvateur dans le contexte quelque fois pesant du Covid 19.

Si les questions posées sont réelles, les réponses des protagonistes le sont beaucoup moins, les situations sont détournées avec humour et dérision : leur discours est multiple, comme l’est le nôtre face à la pandémie.

Daniel Kieffer raconte la genèse de cette aventure : 

Confiné à Kehl (Allemagne), frontière rhénane fermée, cette série est née du besoin de maintenir le contact avec un groupe de créateurs amis que je retrouvais régulièrement,
de l’autre côté du Rhin. échanges, stimulations, partages, ces rendez-vous mensuels étaient devenus pour moi une bulle d’oxygène, un carburant créatif. La “bande de la vallée” se retrouvait tous les premiers jeudis du mois au pied du massif vosgien, à Wackenbach tès précisément. Il était clair, fin mars, que nous n’allions pas nous revoir de sitôt…

Dans mon appartement cela faisait un moment que de petites figurines me regardaient de haut, perchées sur l’armoire du salon … Leur jour était venu ! L’idée de les utiliser pour réaliser des épisodes de fiction-réalité en rapport avec la pandémie du Covid 19, s’est rapidement imposée. Je décidais donc de créer une scène par jour (ou presque) que j’enverrai par mail à la “bande”. Scénettes que j’adresserai également à mes proches et connaissances, histoire de garder le lien.

Les photographies et les textes me sont venus au fur et à mesure, avec l’idée de suivre Tonton, Mylène et leurs voisins (13 personnages et un manchot-mascotte) dans différentes tribulations “covido-romanesques”. Et ce, sans avoir une visibilité totale sur la progression à venir, le scénario se créant en chemin. La livraison cadencée par courriel interdisait par ailleurs tout retour en arrière.
Pas de réécriture possible en fonction de l’actualité ou de la narration ultérieure ! J’ai conservé jusqu’au bout ce cadre de spontanéité, vécu finalement de la même façon que la crise que nous traversons, avec quotidiennement des informations et inflexions imprévues. Je ne sais pas vraiment où je vais, mais j’y vais…

Des éléments d’œuvres de mes ami(e)s : écriture, peinture, photographie et céramique rythment le récit (voir la page “Remerciements”). L’échange est maintenu, objectif initial atteint. Puis vint l’idée de réunir ces épisodes… Un éditeur s’est mis au travail alors même que la fin de l’histoire n’était pas connue… les “Coronaventures” étaient en route ! Cette immersion m’aura permis de garder un pied dans la chère vallée, et sûrement de préserver quelques précieux neurones aussi… Sans autorisation de sortie !

Le Glaneur éditions est une nouvelle maison d’édition Robertsauvienne fondée par Bernard Irrmann. 

Ce récit est la deuxième parution de la toute nouvelle adresse éditoriale du quartier de la Robertsau à Strasbourg. Créée en novembre 2019 par Bernard Irrmann, elle a pour vocation de glaner, au fil des coups de cœur, des créations littéraires, poétiques, iconographiques… qui viendront enrichir la déjà très riche et diverse production éditoriale de la région.

  • Le livre a été imprimé en Alsace (Imprimerie Print Europe à Mundolsheim – 67) sur un papier écocertifié PEFC.
  • L’éditeur (et auteur de plusieurs ouvrages dont “Strasbourg signé nature” qui fait l’éloge de la nature de proximité) sera présent occasionellement sur différents marchés strasbourgeois pour proposer ses ouvrages au public. En s’immiscant entre légumes de saisons, fromages locaux et miel de nos montagnes, il se propose d’aller à la rencontre des lecteurs, entre nature et (agri)culture…

Lettre d’information

Exposition

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Prix public : 12 euros

En vente dans (presque) toutes les librairies de l’Eurométropole depuis le 1er juin 2020 ou chez l’éditeur : 

  • La Parenthèse (Robertsau)
  • Tabac Presse international (Robertsau) Tabac Presse Pourtalès (Robertsau) Tabac Presse Rami (Robertsau)

Bon de commande en téléchargement sur http://www.bernardirrmann.com/bon_commande_coronaventures_web.jpg

Le livre est aussi distribué dans le Grand Est et la Franche-Comté Diffusion – Distribution du livre Nicolas Gigon nicolas.gigon@gmail.com – 09 83 80 14 47

Publicité
Publicité