[Presse] 2000 tonnes de traverses toxiques à quelques encablures de la Robertsau

[Presse] 2000 tonnes de traverses toxiques à quelques encablures de la Robertsau

Rue89 Strasbourg lance aujourd’hui sa semaine de l’investigation par une enquête de Maxime Nauche sur le stockage de 2000 tonnes de traverses traitées à la créosote, un produit toxique cancérigène à deux pas de la Robertsau. 

Publicité

Où l’on apprend que non seulement la société MTS stocke sur deux sites de la pointe du Port Autonome rue de Lubeck des traverses dans des conditions plus que douteuses mais qu’elle semble les broyer sur place alors que cela est interdit en France depuis 2015. 

Il se trouve que les anciennes traverses de chemins de fer sont considérées comme des déchets dangereux car elles ont été traitées à la créosote. Le produit protège le bois de la moisissure mais il est probablement cancérigène selon l’Union européenne et très toxique pour les milieux aquatiques. La France est même allée plus loin en décembre 2018 en interdisant le recyclage du bois créosoté. Il doit être systématiquement éliminé dans des incinérateurs qui chauffent à plus de 850 degrés et qui détruisent un maximum de substances toxiques.

La Dreal (l’instance qui a supervisé le PPRT pour que vous soyez “rassurés” sur le niveau de sécurité du Port aux pétroles) n’y trouve rien à redire : 

« C’est difficile de vérifier ce que nous dit MTS. On ne peut pas savoir depuis quand l’entreprise broie du bois créosoté illégalement. Ça peut être récent mais ça peut aussi remonter à 2015, année de création de MTS. »

Et malgré deux mises en demeure de la part de la préfecture, les choses ne semblent pas changer sur place. 

Comme d’habitude, l’entreprise en question se refuse à tout commentaire..

Les traverses non-broyées s’entassent dans un piteux état place Henry Lévy (Photo Maxime Nauche / Rue89 Strasbourg / cc)

Une enquête passionnante à lire sur Rue89 Strasbourg. 

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité