Que propose Jeanne Barseghian pour la Robertsau ?

Que propose Jeanne Barseghian pour la Robertsau ?

Vous avez peut-être suivi de loin cette campagne municipale. La nouvelle maire de Strasbourg a fait des propositions pour la Robertsau que nous consignons ici.

Publicité

Peut-être avez-vous suivi et écouté nos podcasts sur les élections municipales ? Ce fut l’occasion d’approfondir les positions des candidats aux élections municipales sur les dossiers de la Robertsau. Les Strasbourgeois, même s’ils ont peu voté, ont choisi Jeanne Barseghian et la liste écologiste et citoyenne. Comme les autres candidats, elle a fait beaucoup de propositions. Afin de mieux suivre si elles sont tenues ou pas, nous vous proposons un récapitulatif. 

Voici le récapitulatif des positions de Jeanne Barseghian et Marc Hoffsess (déclarations extraites de notre podcast) : 

Tram E / Bus / Circulation / Vélo : 

Il y a une attente forte, pour la prolongation de la ligne E – Étude de la prolongation dans ce mandat. Et pour le réseau bus : tout le monde ressent une insatisfaction (il faut) revoir avec la CTS certaines modalités pour que cela fonctionne mieux.

Jeanne Barseghian rappelait également une de ces propositions phares, la création d’un “RER métropolitain” entre les treize gares de l’Eurométropole (dont la Wantzenau) pour éviter les itinéraires de contournement, comme celui du chemin de Grand Belzwoerth avec un projet de réaménagement de l’entrée du CINE de Bussierre, ou les petites rue de la Robertsau. Pour le vélo, la nouvelle Maire souhaite : 

Il est absolument nécessaire de sécuriser les itinéraires pour les piétons et les cyclistes à la Robertsau.

PLUi / béton / construction : 

La Robertsau est le quartier qui doit nous inspirer en termes de présence de la nature. Il y a un certain nombre d’enjeux qui ne sont pas pris en compte dans le PLUi et qui vont demander une remise à plat. Pour, par exemple, travailler sur le confort d’été une présence accrue de la verdure. On ne va pas arrêter les constructions, mais travailler en priorité sur les zones déjà artificialisées et. Surtout préserver les ilots de natures, avec par exemple le PNU.

et de préciser : 

Je souhaite que ce PLUi soit remis à plat et intègre les nouveaux enjeux climatiques avec plus de présence de la nature en ville et un urbanisme résilient et aussi une meilleure qualité architecturale des bâtiments.

Sur les recours : 

Je souhaite une nouvelle forme d’urbanisme qui intègre tous les enjeux, dont celui de la gouvernance. Les recours c’est le symptôme d’une confiance rompue. Il faut rétablir le dialogue en toute humilité se mettre autour de la table, ne pas dire que les élus ont la science infuse. Il y a des coups partis, mais on inscrira rapidement dans le PLUi ces modifications. 

Voie VNF – EDF – Port aux pétroles : 

Faire circuler des poids lourds dans une réserve naturelle c’est un projet anachronique. Nous allons faire un travail de fond sur les flux du port, car on a atteint une saturation. Pour le Port aux pétroles, il faut travailler à sa mutation. Dans le cadre d’un plan climat, les activités pétrolières sont vouées à disparaitre dans la décennie. 

Foyer Saint Louis – Démocratie 

Le but c’est de recréer du dialogue et de la confiance. Il est essentiel de sortir de l’enlisement dans lequel il se trouve. J’entends la demande des habitants d’avoir un coeur de quartier vivant et dynamique. Remettre à plat l’ensemble du dossier pour préserver et rénover le foyer.

Sortir de la logique d’interpellation pour arriver à la logique de co-construction. Il faut voir quelles sont les marges de manoeuvre et travailler avec les habitants dans le dialogue.

Cité de l’Ill :

Faire revenir les services publics à la Cité de l’ill. Nous allons travailler sur le retour des services publique et commerces à la Cité de l’Ill et une nouvelle présence associative notamment vis-à-vis de l’Escale. Soutenir le travail du pasteur Frédéric Setodzo sur le gospel et le lien social.

Maraîchers : 

Je souhaite soutenir les maraichers de la robertsau en utilisant toutes les opportunités foncières pour leur permettre de croitre et pérenniser leur activité et renouer avec la vocation maraichère de la robertsau.

Apollonia : 

Je soutiens ce projet dans sa dimension culturel et artistique. On a la chance d’avoir la chance d’avoir un jardin comme porte d’entrée du quartier, et l’on devrait s’en inspirer pour d’autres quartiers.

Dans un tract intitulé “La Robertsau avec Jeanne Barseghian” les candidats rappelaient leurs priorités : 

  • La transparence de l’action municipale et un dialogue apaisé, ouvert et respectueux ; 
  • l’attention portée aux dynamiques associatives et culturelles qui donnent du sens à notre vie collective ; 
  • La création d’espaces publics mieux partagés, où chacun-e puisse évoluer en sécurité, piétons, cyclistes, personnes handicapées…
  • L’amélioration des dessertes en transport collectif tram et bus
  • La préservation de la forêt à des fins de protection et de pédagogie. Notre opposition à la rocade Nord et es flots de camions sera fermé. Le CINE de Bussierre sera conforté. 
  • L’interdiction des pesticides agricoles pour protéger nos ressources naturelles, notre santé et celle de nos enfants – quartier Chasseurs et Bussierre).
  • Un urbanisme vertueux qui répond aux besoins tout en n’aggravant pas les crises écologique et sociale que nous affrontons ; 
  • un vrai projet pour le cœur de la Robertsau autour du foyer Saint-Louis rénové ; 
  • le soutien à nos maraîchers  et à toutes les initiatives d’agricultures urbaines nourricières
  • Le maintien des services de proximité notamment à la Cité de l’Ill et un soutien aux commerces locaux

Le Podcast que nous avions enregistré avec Jeanne Barseghian : 

Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité