Une enquête publique pour une installation de géothermie au consulat de Turquie

Une enquête publique pour une installation de géothermie au consulat de Turquie

La préfecture vient de publier l’avis d’une enquête publique pour une installation de géothermie au futur consulat de Turquie.

Publicité

 

consulatturquie 1

L’enquête commence le 30 août et finira le 30 septembre.

On peut s’étonner qu’une enquête publique pour un bâtiment dont le gros œuvre est sur le point de s’achever soit lancée si tardivement. C’est dire si ces initiateurs sont optimistes sur les conclusions du commissaire enquêteur.

Enfin, il s’agit de géothermie… un dossier qui n’a pas laissé que des bons souvenirs dans le quartier, et l’on s’étonne qu’il faille passer par une enquête publique pour une simple pompe à chaleur.. à moins que le  dossier de l’enquête nous révèle des surprises..Nous sommes impatients de le lire.

L’été, en Alsace on aime les enquêtes publiques

Notons également que l’été est décidément la période préférée pour publier des avis d’enquête publique. On le sait, et c’est bien connu, en août les Robertsauviens ne sont pas en vacances et adorent lire les avis préfectoraux.

Voici l’avis d’enquête publique publié par la  préfecture du Bas-Rhin :

consulatturquie 3

Direction des collectivités locales – Bureau de l’Environnement et des procédures publiques Tél. 03 88 21 67 68 – Poste 62.71

“AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE

Une enquête publique a été prescrite du 30 août 2016 au 30 septembre 2016 inclus sur la demande présentée par le Consulat Général de Turquie à Strasbourg en vue d’obtenir l’autorisation de réaliser un doublet de forages à usage thermique en vue de prélèvements d’eau dans la nappe alluviale pour l’alimentation de pompes à chaleur destinées au chauffage et au refroidissement des bâtiments de la nouvelle Ambassade de Turquie à Strasbourg.

Des informations sur le projet pourront être demandées, auprès de Monsieur Florent DIRINGER (MP conseil), assistant du maître d’ouvrage, le Consulat Général de Turquie à Strasbourg. Des informations relatives à l’enquête publique pourront être consultées sur le site internet de la préfecture du Bas-Rhin.

La décision susceptible d’intervenir au terme de l’enquête est un arrêté préfectoral portant autorisation assortie du respect de prescriptions ou portant refus d’autorisation. Madame Cathie FANTON, conseiller en développement durable, a été désignée par le Président du Tribunal administratif de Strasbourg en qualité de commissaire enquêteur.

Monsieur Claude GIROUD, ingénieur SNCF retraité, a été désigné par le Président du Tribunal administratif de Strasbourg en qualité de suppléant.

Pendant la durée de l’enquête, le dossier sera déposé en mairie de Strasbourg (centre administratif et mairie de quartier de la Robertsau) où le public pourra en prendre connaissance aux jours et heures habituels d’ouverture des bureaux et consigner ses observations sur le registre ouvert à cet effet ou les adresser par écrit au commissaire en- quêteur au siège de l’enquête publique en mairie de Strasbourg (centre administratif – 1 parc de l’Etoile – 67076 Strasbourg cedex).

Le commissaire enquêteur recevra personnellement le public à la mairie de Strasbourg (centre administratif) aux jours et heures suivants :

  • Mardi 30 août 2016 de 8h à 11h00
  • Vendredi 16 septembre 2016 de 14 h 30 à 17 h 30
  • Vendredi 30 septembre 2016 de 14 h 30 à 17 h 30

et à la mairie de quartier de La Robertsau :

  • Jeudi 8septembre 2016 de1 4h30 à 17h30
  • Mardi 20 septembre 2016 de 14h30 à 17h30

A la fin de l’enquête, le dossier comprenant le rapport et les conclusions du commissaire enquêteur pourra être consulté en mairie de Strasbourg (centre administratif et mairie de quartier de La Robertsau) et à la préfecture du Bas-Rhin (bureau 212).”

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité