Conseil de l’Eurométropole : la modification du PLUi N°1 à l’ordre du jour.

Conseil de l’Eurométropole : la modification du PLUi N°1 à l’ordre du jour.

Le conseil de l’Eurométropole examine aujourd’hui la modification N°1 du PLUi au point 10 et 11. Pour la Robertsau, c’est l’autorisation de construire les tours LANA. 

Publicité

Le conseil de l’Eurométropole examine aujourd’hui la modification N°1 du PLUi au point 10 et 11. Pour la Robertsau, c’est l’autorisation de construire les tours LANA. 

Robert Herrmann va-t-il être celui qui sera complice de la bétonisation extrême de la Robertsau ? La réponse est dans la question. Il présente aujourd’hui au conseil de l’Eurométropole la modification du PLUi N°1. Pour la Robertsau c’est la première phase pour l’autorisation de la construction des tours sur l’ancien terrain de LANA rue de l’Anguille. 

L’ADIR a d’ailleurs appelé les élus à voter contre cette délibération.

La position de l’ADIR : 

Les commissaires enquêteurs ont donné un avis favorable à une modification du PLUi particulièrement dense dont l’enquête s’est déroulée, faut-il le rappeler, en plein été.

Les remarques laissées par les associations et les habitants vont pourtant principalement dans le même sens, l’arrêt de l’urbanisation frénétique de la Robertsau.

Si cette délibération est votée, elle donnera le feu vert au projet de 6 tours et de 300 logements sur le terrain de LANA. C’est encore une fois une entorse à la démocratie locale, en même temps qu’un non-sens urbanistique.

Contrairement aux caricatures et aux positions dogmatiques qu’on leur prête, l’ADIR et la majorité des Robertsauviens sont pour la mixité sociale et la construction de logements.

Considérons la réalité : le projet LANA sur un terrain pollué est une bétonisation au forceps.

La ville ne peut se construire contre ses habitants, mais avec eux. C’est pourquoi nous appelons les élus à respecter l’avis des habitants qui ont pris le temps de s’exprimer et à voter contre le point 11 du conseil de l’Eurométropole du 23 mars 2018.

Au bizarrerie de cette délibération, la présence du maire de Schiltigheim. Rappelons qu’il va y avoir dans 15 jours des élections municipales qui peuvent changer ou pas la majorité et les orientations politiques. 

Le communiqué de Col’schick : 

NOUS, HABITANTS DE SCHILTIGHEIM ET L’ASSOCIATION COL’SCHICK DEMANDONS AUX ELUS DE L’EUROMÉTROPOLE DE STRASBOURG DE REPORTER LES POINTS 10 & 11 DE LA SEANCE DU 23 MARS 2018 CONCERNANT LE PLU

  • L’enquête publique a été organisée à la surprise générale pendant le seul mois de juillet 2017, en plein début de période de vacances scolaires avec une quantité volumineuse de documents sans aucune réunion publique préalable. La population n’a pas pu s’exprimer pleinement.
  • Aucune prolongation de l’enquête publique n’a été accordée à la population malgré de nombreuses demandes.
  • La Commission d’Enquête a mis 6 mois pour rendre public le rapport. L’Eurométropole peut donc bien reporter jusque mi-avril les délibérations concernant la modification 1 du PLUi !
  • Le modificatif du PLU prévoit davantage de production de logements, or à Schiltigheim les objectifs du PLH ont largement été atteints et même dépassés ! Et les projections de productions de logements sont supérieures aux besoins – 1250 logements vides à Schiltigheim !
  • Il n’y a aucune vision globale en terme d’urbanisation, les sites sont réhabilités de manière isolée, sans anticipation sur les besoins démographiques. Les infrastructures ne suivent pas.
  • Les points 10 et 11, concernant le PLUi, doivent être ajournés et être présentés avec la nouvelle municipalité que les Schilikois auront choisie . Il ne s’agit pas d’un débat de fond mais d’un rejet de la méthode.

NOUS NOUS SOUCIONS DE NOTRE QUALITE DE VIE
NOUS NE SOMMES PAS UNE CITE DORTOIR DE STRASBOURG NOTRE VILLE EST DEJA LA PLUS DENSE, SUIVIE DE BISCHHEIM ET HOENHEIM.

POUR LES INFRASTRUCTURES : NOUS REVENDIQUONS L’EGALITE DES TERRITOIRES

Suite à l’éclatement du Conseil Municipal, le Maire a été mis en minorité par la démission de plus de la moitié de son Conseil. Son vote est donc illégitime. Légal, certes, mais sur le principe illégitime.
Nous vous demandons de reporter ce vote sur la modification du PLU n°1 afin de permettre aux citoyens schilikois de s’exprimer démocratiquement (élections du 8 et 15 avril) et de laisser à la nouvelle municipalité la possibilité de décider en toute légitimité de ce que sera Schilick de demain.

Nous comptons sur vous pour faire respecter la vie démocratique de la cité. Recevez, Monsieur le Président, nos salutations respectueuses et concitoyennes.

Lettre d’information

Exposition

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

L’ordre du jour du Conseil de l’Eurométropole

Sur le site Strasbourg.eu

L’ensemble des documents de l’enquête publique

Sur le Blog de la Robertsau : 

Publicité
Publicité