LANA : Françoise Pfersdorff demande que l’on construise la Robertsau avec ses habitants

LANA : Françoise Pfersdorff demande que l’on construise la Robertsau avec ses habitants

D’habitude plutôt discrète quand il s’agit de la Robertsau, la conseillère départementale Françoise Pfersdorff fait une exception sur le projet d’urbanisation sur l’ancien terrain de LANA.

Publicité

D’habitude plutôt discrète quand il s’agit de la Robertsau, la conseillère départementale Françoise Pfersdorff fait une exception sur le projet d’urbanisation sur l’ancien terrain de LANA.

Françoise Pfersdorff

“Construire la Robertsau de demain avec ses habitants

Je m’associe pleinement aux critiques et réserves formulées récemment par le  Conseil de quartier Robertsau –Cité de l’Ill –  Wacken dont les membres,  d’une seule voix,  remettent en question le projet urbanistique sur les friches LANA. 

Ce Conseil de quartier vient d’interpeller les élus municipaux, eurométropolitains et départementaux sur le projet de construction de logements sur les terrains entre la rue de l’anguille et le canal de la Mühlwasser à la Robertsau sur lesquels il sera possible de construire des immeubles jusqu’à 28 m de hauteur.

Lors de la présentation du projet en janvier 2017, j’avais déjà souligné que ce terrain se trouvait en zone inondable ( par remontées de nappe phréatique ).  

De plus comme bon nombre de Robertsauviens, j’estime que laisser  construire un projet immobilier  sur un terrain pollué dépasse l’entendement.

Il n’est d’ailleurs pas prévu de l’assainir mais d’interdire la construction en sous sol et de faire des plantations alimentaires en pleine terre…

On peut aussi s’interroger sur la hauteur de l’ensemble, qui même si elle est revue à la baisse,  marquera un point de rupture visuel dans le quartier.

Enfin son hyper proximité avec un site industriel en activité connu pour ses flux de circulation logistique importants ne manque pas de surprendre.

Globalement, je m’interroge donc sur la pertinence de la cohérence de ce projet avec environnement.

Va-t-il s’inscrire dans un plan de réference élargi, à la rue de l’Ill par exemple ? 

Pourquoi vouloir construire la Robertsau  contre ses habitants ? L’urbanisme participatif  n’est pas une utopie d’autant que les forces vives de ce quartier constituent une belle force de propositions.

Françoise Pfersdorff”

Lettre d’information

La Robertsau en image

Podcast de la Robertsau

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus
Publicité
Publicité