Le tram à Koenigshoffen concerne aussi la Robertsau

Le tram à Koenigshoffen concerne aussi la Robertsau

Depuis de nombreuses années, un collectif d’associations se bat à Koenigshoffen pour la prolongation de la ligne de tram C pour desservir leur quartier. Mais ce combat concerne également la Robertsau.

Publicité

Il n’y a pas qu’à la Robertsau où les associations sont remontées contre la Ville de Strasbourg. À Koenighoffen aussi, les associations bataillent dur contre le nouveau projet de tram. Il faut dire (pour la faire courte) qu’après avoir tenté de leur imposer le tram sur pneus et enfin avoir adopté un projet qui faisait consensus, l’Eurométrople a tout simplement décidé, dans son coin, d’en faire deux fois moins, tout en complexifiant son réseau.

Le collectif  “Pour le Tram” a réalisé une vidéo qui résume avec beaucoup de pédagogie et en quelques minutes le dossier. (On vous conseille de la regarder, car vous allez comprendre un dossier complexe en moins de 5 minutes ! ) 

Première ligne à éviter les nœuds saturés : une chance pour la Robertsau ? 

Si l’on suit les propositions du collectif, la prolongation de la ligne C pourrait, à terme, être la première ligne à éviter les nœuds de l’Homme de Fer et de la place de la République qui sont totalement saturés et dont le cadencement atteint un seuil critique. 

C’est ainsi que l’on pourrait avoir la première ligne qui partirait de la Robertsau pour contourner le centre ville de Strasbourg et desservir les quartiers ouest, tout en pouvant se connecter vers le TSPO (Transport en Site Propre de l’Ouest). 

 

Un financement participatif pour un expert indépendant 

À l’instar du collectif “Un cœur pour la Robertsau”, le Collectif “Pour le Tram” vient de solliciter un financement participatif à travers la plateforme Ulule pour avoir l’avis d’un expert indépendant : 

Le financement permettra de commander et de réaliser une étude auprès d’un bureau expert. Cette étude permettra de définir le meilleur tracé de tram et d’assurer la réussite rapide et concrète du projet.

Un projet qui répond aux urgences et besoins exprimés par les habitants et préservant ou améliorant la qualité de vie des secteurs concernés (Gare, Elsau, Montagne-Verte, Koenigshoffen, Hohberg, Poteries), et non un projet imposé par la Ville et mouvant, sans certitude d’un réalisation proche, et éloigné des attentes locales.

Le collectif vient donc d’atteindre son objectif de 10 000 € et pourra soumettre un rapport d’expert indépendant à l’occasion de l’enquête publique qui va bientôt commencer.  

Où est la démocratie locale à Strasbourg ? 

Il faut que le démocratie locale soit dans un triste état à Strasbourg pour que les associations doivent faire une quête pour financer un expert indépendant pour faire entendre leurs voix.

Songez quand même que l’on parle d’un projet de près de 87 000 000 € financé par votre argent ! Si les élus ne veulent pas financer une expertise supplémentaire à 10 000 € (une goutte d’eau dans ce projet), c’est qu’ils ne doivent pas être sûrs de leurs arguments… ou alors que la vérité est ailleurs ? 

Un constat que des représentants de Koenigshoffen étaient venus partager lors de la réunion publique proposée par l’ADIR le 6 octobre 2016 ; à voir à partir de 26e minute sur cette vidéo. 

La ville / EMS jouent avec votre argent… et vous n’avez pas droit à la parole.

Une situation qui oblige le collectif à faire des “happenings” pour maintenir la pression et sensibiliser les Strasbourgeois. 87 000 000 €, c’est une somme. En plus, pour promouvoir leur tracé alternatif, les amis de Koenigshoffen doivent passer une deuxième fois à la caisse. 

C’est donc, avec le tram de la Robertsau, l’avenir et l’efficience du réseau de tram de Strasbourg qui va se jouer avec tout d’abord l’enquête publique du tram de Koenigshoffen qui devrait si tout va bien débuter dans les semaines prochaines ! 

Raison de plus pour suivre cela de près et d’y participer. 

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Commentaires

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité