Coq Blanc : l’adresse que recommande votre palais

Coq Blanc : l’adresse que recommande votre palais

Le Coq Blanc fait partie des institutions culinaires de la Robertsau. Y aller est toujours un voyage pour offrir de subtiles saveurs à votre palais.

Publicité

L’article que vous allez lire a été confiné. Oui, oui, un article confiné cela existe. Pour écrire quotidiennement sur le Blog de la Robertsau, je ne loupe aucune occasion pour faire un reportage. Mais vous imaginez bien que pour certains articles, moins urgent, car il n’y a pas forcement d’actualité, peuvent avoir un délai. Celui-ci était prévu pour la mi-mars. Je n’aillais pas le publier en plein confinement. En même temps, il ne faut pas gâcher… j’étais au Coq Blanc et je vais vous raconter le bon moment que j’y ai passé. La carte a dû changer depuis… mais le talent reste.

Tout d’abord le Coq Blanc c’est 3 salles, 3 ambiances. En fonction de votre humeur, vous pouvez choisir une salle qui convient plus à vos gouts.

Petits amuse-bouche pour accompagner l’apéritif et on commence (au fait je ne suis pas seul) par de grands classiques saumon blinis et foie gras. Ce que j’aime au Coq Blanc c’est que même des plats traditionnels sont présentés avec une petite touche d’originalité qui fait toute la différence.

Gibier et pavé de boeuf pour le plat avec des petits légumes croquants en accompagnement et des purées maison.Toujours avec une présentation colorée et qui fait de l’assiette une fête pour le regard avant de fondre dans le palais.

Je suis passé par la case fromage, car je sais qu’ils sont de qualités, affinés et – particulièrement important – à bonne température afin d’en apprécier tous les arômes.

Pour finir ce magnifique voyage culinaire, le dessert du jour un mille-feuille de crêpes au chocolat. C’est surprenant, mais voilà qui conclue avec la pointe de douceur qu’il fallait un très bon moment.

On ne va pas se mentir, j’ai passé un très bon moment au Coq Blanc. On s’est un peu lâché, mais franchement cela fait du bien. La carte change très régulièrement et vous permettra de toujours découvrir d’autres saveurs et plats si vous êtes en quête de nouveauté, et pour les classiques il y a toujours les basiques qui tiennent bon les fondamentaux de la maison.

Je ne serais pas complet sans évoquer le service, qui même lorsqu’il y a du monde, est prévenant, souriant et efficace. Le Coq Blanc est bien une destination incontournable pour tout gastronome qui se respecte à la Robertsau.

Lettre d’information

Exposition

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité