La Robertsau juste avant le confinement

La Robertsau juste avant le confinement

Ce mardi matin (17 mars), on pouvait encore se déplacer sans “attestation de déplacement dérogatoire”. Visiblement, les Robertsauviens étaient nombreux à faire leurs emplettes!

Publicité

Avant huit heures du matin, le parking du Match était déjà plein! Les clients ont fait sagement la queue pour remplir leur chariot, sous la supervision d’un agent de sécurité.

Un agent de sécurité contrôle l’accès au supermarché et fait rentrer les clients par vagues de dix personnes.

Les habitués de la boulangerie Eckert patientent quelques minutes sur le trottoir. A l’intérieur les rayons sont dégarnis car les commandes par téléphone ont réservé l’essentiel de la production. La vendeuse, dûment masquée, s’étonne qu’un monsieur ait commandé quarante pains, dont on se demande bien ce qu’il va faire. D’autant plus que, sauf imprévu, le magasin restera ouvert et fournira du pain frais tous les jours.

Distances de sécurité bien respectées devant la boulangerie Eckert.
Suivez le conseil !

Les pharmacies du centre de la Robertsau sont ouvertes et les queues sont d’une longueur raisonnable.

Rue Boecklin, devant la pharmacie.

A la cité de l’Ill, le parvis arbore son aspect sinistré habituel. On se demande tout de même pourquoi, à 8h30, ni le tabac-presse, ni la poste, ni la boulangerie ne sont ouverts.

Le parvis de la Cité de l’Ill, toujours aussi triste. A 8h30, le tabac-presse est toujours fermé, sans explication.

Mais la pharmacie de l’Ill est opérationnelle!

Pharmacie de la l’Ill: pas de queue et personnel jovial.

Lettre d’information

Exposition

Commentaires

La Robertsau en image

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Sur le Blog de la Robertsau : 

 

Publicité
Publicité