L’hypocrite nouvel aménagement cyclable devant le Conseil de l’Europe

L’hypocrite nouvel aménagement cyclable devant le Conseil de l’Europe

L’avenue de l’Europe a fait l’objet de travaux bienvenus l’été dernier. Si les automobilistes ont gagné une voirie nickel et sans bosse, les grands perdants sont les cyclistes victimes du positionnement hypocrite de la Ville de Strasbourg.

Publicité

Vous pensez encore que Strasbourg est LA ville du vélo ? Oui à l’échelle française, mais dans le quotidien, les pistes sont en fait des pointillés qui ont du mal à trouver une cohérence, car les aménagements cyclables à Strasbourg sont faits de bric et de broc. Un petit bout par ici, un petit bout par là. Si on peut être indulgent pour l’héritage historique, on ne peut qu’être perplexe quand il s’agit d’aménagements récents. Car c’est un fait, Strasbourg continue de privilégier d’abord la fluidité de la circulation automobile, quitte à tricher avec les aménagements des autres. La preuve avec l’avenue de l’Europe.

Voici donc la nouvelle avenue de l’Europe.  Les pavés sont refaits, ainsi que les trottoirs et les pistes cyclables. Ce qui a changé ? Les cyclistes ne sont plus les bienvenus.

piste_conseil 1

Côté Conseil de l’Europe, une nouvelle piste ici en rose. Nouveauté, et c’est une bonne chose, le trottoir est séparé physiquement de la piste. Cette piste est essentiellement fréquentée par des cyclistes allant au centre-ville. Pourtant…

aveurope

Pourtant au bout de la piste (rond jaune), elle tourne à gauche vers le parc de l’Orangerie. Le marquage au sol est sans ambiguïté, le cycliste doit tourner à gauche et se retrouver sur le trottoir au coin du parc de l’Orangerie.

piste_conseil 7

Pourquoi le faire passer à gauche, alors que le cycliste veut aller rejoindre la piste qui longe l’Ill ?

piste_conseil 6

D’ailleurs les cyclistes ne s’y trompent pas… ils vont tout droit. On peut apercevoir sur cette photo la signalisation spécifique aux cyclistes qui invite à aller tout droit sur le début de l’allée de la Robertsau.

piste_conseil

Et hop… tout droit !

piste_conseil 5

Sur le site StrasMap (référence de la ville de Strasbourg pour le plan officiel des pistes cyclables) l’avenue de l’Europe est une unique piste, mais qui tourne… à droite, allée Spach ! On cherche la cohérence.

strasmapvelo

En remontant vers la Robertsau, ce n’est guère mieux (trait bleu). On se retrouve sur un espace partagé, mais qui est surtout un parking autorisé aux cyclistes et aux piétons, et non l’inverse.

piste_conseil 4

Regardez l’espace qu’il reste à d’autres usagers doux quand une voiture s’y aventure.

piste_conseil 3

Et pour finir à partir de l’impasse des Bosquets une piste soi-disant à double sens… très encombrée.

piste_conseil 2

On résume : 

  • 4 voies pour les voitures au centre de l’avenue de l’Europe
  • 2 voies pour stationner les voitures le long du parc de l’Orangerie où les piétons et les cyclistes sont tolérés
  • 1 piste cyclable qui ne tient pas compte des itinéraires cyclables dans le sens Robertsau – Centre Ville
  • pas d’itinéraire cyclable sans interruption

6 à 1 : les voitures ont gagné. Un aménagement qui n’est pas à la hauteur d’une ville qui veut faire des modes doux une priorité. Strasbourg Capitale des voitures.

 

Suivez-nous !

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
Publicité
Publicité