La “promenade” où il est interdit de se promener et on ne sait pas pourquoi

La “promenade” où il est interdit de se promener et on ne sait pas pourquoi

Le spectaculaire immeuble Louise Weiss est déserté par le Parlement depuis quatre mois, et le restera au moins jusqu’à septembre. Pourtant, les grilles qui empêchent les Strasbourgeois et touristes d’accéder à la mal nommée “Promenade” Alcide de Gasperi restent closes. Pourquoi ? Depuis cinq ans, personne ne répond à la question.

Publicité
La “promenade” où on ne se promène pas

Cette voie qui longe le canal de Marne-au-Rhin et l’Ill autour de l’hémicycle du Parlement européen était bien pratique pour relier la Robertsau au centre-ville. Pour les touristes qu’on cherche tant à attirer dans le quartier européen, elle offrait de très belles vues sur les différentes institutions. Et puis, un triste jour, sans consultation ni préavis, sans la moindre information, de grandes grilles ont empêché le passage.

Au mépris de toute concertation

Il est d’ailleurs impossible de retrouver la date exacte de la fermeture, probablement en 2015, mais nos communicants municipaux et européens d’ordinaire si prolixes n’ont laissé aucune trace de l’événement sur place, dans la presse ou sur internet. Lorsqu’il a été envisagé de fermer à son tour le Quai du Bassin de l’Ill, sur l’autre rive, les usagers et associations se sont mobilisés pour obtenir le compromis actuel : fermeture pendant les sessions parlementaires, mais accès libre le reste du temps. La même demande a été faite pour la Promenade Alcide de Gasperi, mais là aucune réponse n’a été apportée.

La grille côté sud (dans le prolongement du quai du Chanoine Winterer)

Le summum a été atteint lors de la visite du maire à la Robertsau en octobre 2018 : interrogé sur ce sujet, Roland Ries a répondu qu’il n’était au courant ni de la fermeture, ni des demandes de réouverture qui lui avaient été adressées. Il avait promis de faire étudier la question et d’y répondre. On attend toujours…

Une fermeture plus incompréhensible que jamais

On ne sait pas si la fermeture a été décidée par le Parlement ou par la Préfecture, si elle a été discutée ou non avec la mairie. On ne sait pas si elle est motivée par des raisons de sécurité ou par la nécessité de faire manœuvrer tranquillement les limousines lors de visites officielles. Mais dans la mesure où le Parlement n’a plus siégé à Strasbourg depuis le 13 février et qu’il ne reviendra, dans le meilleur des cas, qu’à la mi-septembre, qu’est-ce qui peut bien empêcher de rouvrir enfin ces grilles hideuses et de permettre aux cyclistes et promeneurs de profiter de la Promenade Alcide de Gasperi, qui leur est destinée ?

Les vedettes Batorama sont déconfinées, pas la Promenade !

Heureusement, sur les trois listes présentes au second tour des municipales, nombreux sont les colistiers et soutiens qui ont participé ces dernières années aux manifestations citoyennes pour la réouverture des berges de l’Ill à la circulation pédestre et cycliste. Quel.le que soit le/la futur.e maire, on est sûr que le problème est quasiment réglé !

Depuis quelques semaines, un centre de dépistage Covid occupe les locaux. Craint-on une contamination des promeneurs et cyclistes ?
Grilles et béton : les mauvaises langues y voient le résumé du mandat municipal écoulé. Mais tous les candidats nous promettent que ça va changer !

 

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Sur le Blog de la Robertsau : 

 

Publicité
Publicité