Route de la Wantzenau : ça « roulle » (sic), sauf pour les vélos

Route de la Wantzenau : ça « roulle » (sic), sauf pour les vélos

La couche de roullement (sic) est flambant neuve entre la rue Lejeune et le chemin du Goellenfeld. Mais, alors que les élus, à nouveau en campagne, annoncent des kilomètres de nouvelles voies cyclables partout, les cyclistes restent indésirables sur la section la plus fréquentée de la route de la Wantzenau.

Publicité
Avec deux “l”, comme dans Bescherelle ?

Pendant le confinement, alors que les voitures y étaient rares, le cycliste pouvait constater que cette voie est bien l’axe le plus direct et rapide pour circuler au nord du quartier. Avec le retour du trafic, il faut avoir l’esprit intrépide pour s’y aventurer à vélo. On nous dira que « yaka » prendre les pistes cyclables, ce qui implique généralement d’allonger le trajet et de perdre du temps. Les itinéraires simples et directs sont réservés à la voiture ; le cycliste doit choisir entre sécurité et praticité.

Les derniers coups de peinture
Un vrai billard, on a envie de foncer à vélo !

A l’heure où les décideurs unanimes proclament la priorité au vélo, les deux principaux axes du quartier que sont la rue Boecklin et la route de la Wantzenau (entre le Centre sportif et la rue du Muhlwasser) ne réservent aucune place aux cyclistes.

Quand la chaussée se rétrécit, le cycliste n’en mène pas large

Lettre d’information

Suivez-nous sur Instagram

Archives

abonnez-vous à nos chaines
Youtube Blog de la Robertsau
Dailymotion Blog de la Robertsau
En savoir plus

Sur le Blog de la Robertsau : 

Tous les articles sur le vélo

 

Publicité
Publicité